Frederic Leighton, Cimabue’s Celebrated Madonna is carried in Procession through the Streets of Florence (1853–55)

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Frederic Leighton, Cimabue’s Celebrated Madonna is carried in Procession through the Streets of Florence (1853–55)

Publié dans peinture

Commenter cet article

xristophe 11/12/2016 21:03

J'adore la réplique des pamplemousses... Analyser une pareille concision ? Il faudrait être Proust... Samuel, qui n'est pas Proust, devant, doit être hagard... C'est sans doute la sagesse éluder la bêtise : Nietzsche conseillait dans ces cas-là simplement de "détourner son regard"...

lesdiagonalesdutemps 11/12/2016 23:07

Mais on ne sait plus où porter les yeux...

xristophe 11/12/2016 15:08

Vous n'êtes pas mal Samuel en Commandeur du Don Juan de Molière... Je vous vois bien dans l'uniforme...

SAMUEL 10/12/2016 21:55

Des jeunes gens nus photographiés artistiquement d'accord.
Je venais pour ça régulièrement.
Mais le site des diagonales du temps dérive dangereusement vers la pédophilie.
Pour votre cadeau de Noël demandez au Père-Noël une paire de menottes,
ainsi vous aurez de l'avance quand des hommes en uniforme bleu viendront vous rendre visite.
A propos:Aimez-vous les oranges?

lesdiagonalesdutemps 10/12/2016 22:43

Je préfère les pamplemousses.