Le hurlement de cybèle, une aventure d'Alix senator de Thierry Demarez et Valérie Mangin

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Le hurlement de cybèle, une aventure d'Alix senator de Thierry Demarez et Valérie Mangin
Avant toutes considérations je voudrais affirmer haut et fort que cet album est le meilleur que j'ai jamais lu dans la catégorie des bandes-dessinées historiques traitant de l'antiquité, cela par la beauté des dessins et surtout par l'intelligence et l'audace du scénario.
"Le hurlement de cybèle" est la suite des "Démons de Sparte", puisque Alix est toujours à la recherche de Livres Sibyllins que l’empereur Auguste désire rassembler. Les auteurs de la série Alix senator ont compris, contrairement à ceux d'Alix "classique", que le format d'un album de 48 pages, n'était pas adapté pour développer une aventure d'Alix. Les histoires  d'Alix senator se développent en trilogie soit en 144 pages.
"Le hurlement de Cybèle" nous transporte cette fois de l’autre côté de la mer Egée, à Pessinonte. Pour les non férus en géographie dont je suis, une carte n'aurait pas été inutile! Réparons ce fâcheux oubli avec la carte ci-dessous.
Le hurlement de cybèle, une aventure d'Alix senator de Thierry Demarez et Valérie Mangin

Nous somme donc dans l'actuelle Turquie et l'ancienne Galatie (j'y reviendrais).  

Quelle est la trame de ce Hurlement de Cybèle: Après la lecture du livre Sibyllin qu'il a subtilisé, Khephren est persuadé que  s’il approchait la statue de la déesse Cybèle, renfermée dans le saint des saints de son temple en Asie Mineure, gardée par les  Galles, ses prêtres-eunuques, elle inaccessible au public des fidèles, il deviendrait immortel. Pour cela le jeune égyptien doit donc forcer les portes du temple. Mais le châtiment que les Galles réservent aux profanateurs est terrible...

 


 

  


 

Le culte de Cybèle, originaire de l'Asie mineure, est un des éléments obscurs de l'immense fonds culturel hellénique: survivance lointaine de très vieux cultes de la fertilité, auquel s'est superposée la mythologie grecque et qui reste encore, peut-être, présent dans notre imaginaire collectif. Frank Herbert ne fait-il pas invoquer la Grande Mère au très lointain héritier d'Auguste dans "Dune"? On verra dans cet album combien les cultes de la fertilité, en Asie mineure, comme en Mésoamérique, sont souvent d'une extrême cruauté : les lions de Cybèle sont voraces  et ses prêtres sont retors.

Le hurlement de cybèle, une aventure d'Alix senator de Thierry Demarez et Valérie Mangin

Valérie Mangin et Thierry Demarez nous introduisent auprès des Galles, ces prêtres-eunuques de la Grande Déesse-Mère (vieille divinité anatolienne déjà connue des Hittites sous le nom de Kubala). Images felliniennes. Ambiance malsaine garantie, qui nous change des habituelles aventures de notre blond gaulois.

Les prêtres de Cybèle étaient des eunuques Mais il ne faisait pas voeux de chasteté . Ils se castraient eux-mêmes lors d'un rituel appelé en latin "sanguinaria" qui avait lieu pendant les fêtes de la Grande Mère chaque année au mois de mars.
Cette pratique qui avait peut-être pour but de commémorer la propre mutilation d'Attis, le compagnon de la déesse, provoquait souvent l'effroi des adeptes des cultes plus classiques. 
Il était ainsi interdit aux citoyens romains de devenir galle.*

être eunuque n'empêche pas les galles d'aller au bordel...

être eunuque n'empêche pas les galles d'aller au bordel...

L'album fait allusion au culte de la grande mère à Rome ce qui est réel bien qu'il soit différent de celui pratiqué en Asie mineure. La Grande Mère arrive en Italie en -204, pendant la guerre contre Carthage. 
Des prodiges se produisent alors et, inquiet, le Sénat consulte les Livres Sibyllins. Ils prédisent la victoire de Rome seulement si elle reçoit dans ses murs la Mère, la pierre noire de Pessinonte
. Surpris, les Romains interrogent l’oracle de Delphe qui ajoute que la déesse doit être accueillie par l’homme le meilleur de la Ville. 
Elle accoste donc à Ostie et Publius Scipio Nasica, un général, est choisi pour la faire descendre du bateau. La pierre est installée ensuite dans le temple de la Victoire et Scipion remporte peu de temps après la grande victoire de Zama contre Hannibal. 
En -191, Cybèle obtient son propre temple sur le Palatin
 Il est fermé au public sauf en avril, lors des Megalensia, les fêtes commémorant l’arrivée de la déesse.
On lui apporte alors du moretum, du fromage aux herbes. Ses galles
, qui ont l’interdiction de sortir du sanctuaire le reste de l’année, dansent dans les rues et font la quête pour l’entretien du temple devant lequel on joue des pièces de théâtre. 
Des courses de char ont lieu dans le Grand Cirque après une procession mettant en scène Cybèle et les autres dieux. 
À la fin des cérémonies, la statue de la déesse est solennellement lavée dans le fleuve Arno et on lui demande si elle consent à revenir à Rome pour une nouvelle année. 
Le reste du temps, des banquets sont organisés en son honneur. Mais il est interdit aux citoyens romains de se mutiler et de participer aux orgies rituelles

Le hurlement de cybèle, une aventure d'Alix senator de Thierry Demarez et Valérie Mangin

Le moins qu’on puisse dire c’est qu’à côté des Alix et Enak, figés dans les codes des années 50 (quoique…), leur descendance, Titus et Khephren sont, quant à eux, deux garçons délurés. Je regrette toutefois que le fils d'Enak s'exprime comme un lascar d'aujourd'hui. Dans l'ensemble d'ailleurs les dialogues sont assez pauvres.
 
 
A propos d'être déluré, il ne me semble pas que le french kiss était d'un usage courant chez les romains...
Avec cet album on assiste à une sorte de passation de pouvoir narratif en effet les deux véritables héros de cette aventure sont les jeunes Titus et Khephren. Le lecteur devra patienter jusqu’à la planche 33 pour qu’apparaisse enfin Alix, vieux et sage sénateur à la chevelure blanchie, en tant que sauveteur de ses fils et ... n'est-ce pas le rôle de tous les pères, après tout ?

Il est très intéressant de remarquer que le "couple" que forment Titus et Khephren est l'exact inverse de celui composé par Alix et Enak; dans ce dernier duo l'élément viril est le blond, le féminin le brun ce qui correspond bien au cliché antique qui perdurera jusqu'au milieu du XX ème siècle, alors que dans l'association Titus, Khephren c'est le brun Khephren l'élément viril, il semble même agir, si je peux me permettre, agir la bitte en avant (je m'aperçois qu'à la lecture de l'album, ma formule ne manque pas de sel!). Titus bien que s'intéressant aux filles est beaucoup moins mâle. Je me demande si on ne peut pas y voir une transcription de certains fantasmes sexuels d'aujourd'hui...

A propos de fille la blonde Camma dont est amoureux Titus, se souvient pour son soupirant ce que lui disait son père: <<Quand j'étais petite papa nous racontait que notre tribu était venue de très loin. Des grandes forêts de l'ouest. Il y a longtemps.>>. par ce détail de blondeur et cet épanchement on s'aperçoit combien chaque détail du scénario est étudié par Valérie Mangin. En effet vers 278 av. J-C, des gaulois, les galates, venus d'Italie du nord entrent en Asie Mineurs à la demande de Nicomède I er de Bithynie, en guerre contre le roi Antiochos I er de Syrie. Ils lui permettent de remporter la victoire et, en échange, le souverain leur donne des territoires situés au sud des siens. Mais ces tribus, plutôt que de s'y installer en paix, préfèrent ravager l'Asie Mineure de la Troade à la Carie. Défaits en 277 par Antiochos puis, en 241, par Attale I er, roi de Pergame, ils finissent pourtant par aller s'établir dans le nord de la Phrygie, dans une région qui porta ensuite leur nom: la Galatie.  
Quelque part "Le hurlement de Cybèle" m'a songer aux Sept merveilles du monde de Steven Saylor. Ephèse ? Halicarnasse ?

Titus et Camma

Titus et Camma

Le hurlement de cybèle, une aventure d'Alix senator de Thierry Demarez et Valérie Mangin

Les auteur ont du faire un choix en ce qui concerne la représentation du temple du temple de Pessimonte dont il ne reste rien de nos jours. Ils ont pris l'option de le dessiner comme un temple grec en le rapprochant d'autres temples de la région comme le temple d'Atémise d'Ephèse. Ce qui est pertinent, la région était culturellement très proche de sa voisine hellénique bien avant d'être conquis par les romains.

Quelque part "Le hurlement de Cybèle" m'a fait songer aux "Sept merveilles du monde" de Steven Saylor dont un chapitre se déroule à Ephèse et dans lequel le temple d'Artémise est longuement décrit.

Le hurlement de cybèle, une aventure d'Alix senator de Thierry Demarez et Valérie Mangin

Autre choix audacieux et néanmoins raisonné, celui de prendre pour modèle une statue néolithique trouvée à Catal Huvuk dans le sud de la Turquie (images immédiatement ci-dessous). Elle représente une déesse mère et date de 5000 à 6000 an av. J.C. pour figurer l'idole du sanctuaire montagnard dans lequel se réfugient les jeunes héros.

Le hurlement de cybèle, une aventure d'Alix senator de Thierry Demarez et Valérie Mangin
Le hurlement de cybèle, une aventure d'Alix senator de Thierry Demarez et Valérie Mangin

Avec  un dessin très différent de celui du maitre, Thierry Démarez est pourtant peut être des repreneurs de la saga, le dessinateur le plus fidèle à Jacques Martin; en effet, comme lui dans son découpage de la planche, presque toujours en trois bandes horizontales, il se réserve souvent une case faisant toute la longueur de la page; ce qui lui permet de beaux panoramiques, souvent architecturaux qui plongent le lecteur d'emblée dans l'atmosphère de la Rome antique. A noter que pour que cette géographie de la page, soit encore plus efficace le dessinateur place cette longue case en haut de la page. Il fait d'ailleurs débuter l'album par un tel dessin. Celui-ci est particulièrement violent mais il avait déjà pratiqué ainsi dans les précédents. Toute la première page où l'on voit dévorer une jeune femme par des lions est très dure. A ce propos il faut se souvenir que dans l'Antiquité, on trouvait des d'Asie, des cousins des lions d'Afrique actuels, de l'Asie Mineure au sous continent indien. Mais à cause de la chasse, ils ont tous disparu de la Turquie actuelle depuis la fin du 19 ème siècle. L'Inde est le seul pays où on en trouve encore quelques centaines à l'état sauvage.

Mais avant de conclure ce billet, il faut tout de même dire qu'il se passe dans cet album, un fait, je crois jamais vu en bande-dessinée et qui devrait avoir une grande conséquence sur la suite de la série. Mais il serait criminel de vous en dire plus.

Si j'ai utilisé le conditionnel en ce qui concerne l'avenir d'Alix senator, c'est qu'en bande-dessinée classique rien est irréparable. Arbacès est mort plusieurs fois a réapparu. Mais dans Alix senator nous ne sommes pas dans une série classique puisque les héros vieillissent! Je pense qu'une édulcoration de cette surprise dramatique serait une énorme erreur. En choisissant cet événement, les auteurs ont pris une décision audacieuse et terrible qui puise sa force dans le fait d'être irréversible. L'atténuer et la contredire d'un arrangement feuilletonesque digne des romans populaires à épisodes serait maladroit et décevant, comme un recul, certes il n'est pas impossible que la suite cède à cette tentation en arguant de l'action faîte à moitié dans l'urgence 
La force de ce choix serait dans le fait de le maintenir et d'en tirer une évolution nouvelle du personnage.
J'espère que tout ne s'arrangera pas par un tour de passe passe. Le personnage de Kephren est justement passionnant d'être ainsi propulsé dans l'amertume jusqu'au plus terrible. C'est ce qui fait son grand intérêt et lui donne une paradoxale maturation dans la noirceur. 

Le hurlement de cybèle, une aventure d'Alix senator de Thierry Demarez et Valérie Mangin

Au point de vue éditorial on peut constater, que comme l’an passé, les éditions Casterman publient simultanément deux albums consacrés au héros de Jacques Martin. Le premier, « Alix Senator Tome 5 : Le Hurlement de Cybèle » signé du duo Thierry Démarez et Valérie Mangin et qui a donné une seconde vie à cette série bientôt septuagénaire. Le second, « Alix Tome 35 : L’Or de Saturne », réalisé dans la pure veine de Jacques Martin, classique.

Le hurlement de Cybèle est un album qui réussit l'alchimie rare d'unir audace et classicisme.

Le hurlement de cybèle, une aventure d'Alix senator de Thierry Demarez et Valérie Mangin

* Merci à Bruno d'avoir attiré mon attention sur l'article très intéressant concernant les galles dans le Daremberg (il faut néanmoins avoir à l'esprit que cet ouvrage date du début du XX ème siècle) que je reproduis ci-dessous:

Le hurlement de cybèle, une aventure d'Alix senator de Thierry Demarez et Valérie Mangin
Le hurlement de cybèle, une aventure d'Alix senator de Thierry Demarez et Valérie Mangin
Le hurlement de cybèle, une aventure d'Alix senator de Thierry Demarez et Valérie Mangin
Le hurlement de cybèle, une aventure d'Alix senator de Thierry Demarez et Valérie Mangin
Le hurlement de cybèle, une aventure d'Alix senator de Thierry Demarez et Valérie Mangin
Le hurlement de cybèle, une aventure d'Alix senator de Thierry Demarez et Valérie Mangin
Le hurlement de cybèle, une aventure d'Alix senator de Thierry Demarez et Valérie Mangin
Le hurlement de cybèle, une aventure d'Alix senator de Thierry Demarez et Valérie Mangin
Le hurlement de cybèle, une aventure d'Alix senator de Thierry Demarez et Valérie Mangin
Le hurlement de cybèle, une aventure d'Alix senator de Thierry Demarez et Valérie Mangin
Le hurlement de cybèle, une aventure d'Alix senator de Thierry Demarez et Valérie Mangin
Le hurlement de cybèle, une aventure d'Alix senator de Thierry Demarez et Valérie Mangin
Le hurlement de cybèle, une aventure d'Alix senator de Thierry Demarez et Valérie Mangin
Le hurlement de cybèle, une aventure d'Alix senator de Thierry Demarez et Valérie Mangin
Le hurlement de cybèle, une aventure d'Alix senator de Thierry Demarez et Valérie Mangin
Le hurlement de cybèle, une aventure d'Alix senator de Thierry Demarez et Valérie Mangin
Le hurlement de cybèle, une aventure d'Alix senator de Thierry Demarez et Valérie Mangin
Le hurlement de cybèle, une aventure d'Alix senator de Thierry Demarez et Valérie Mangin
Le hurlement de cybèle, une aventure d'Alix senator de Thierry Demarez et Valérie Mangin
Le hurlement de cybèle, une aventure d'Alix senator de Thierry Demarez et Valérie Mangin
Le hurlement de cybèle, une aventure d'Alix senator de Thierry Demarez et Valérie Mangin
Le hurlement de cybèle, une aventure d'Alix senator de Thierry Demarez et Valérie Mangin
Le hurlement de cybèle, une aventure d'Alix senator de Thierry Demarez et Valérie Mangin
Le hurlement de cybèle, une aventure d'Alix senator de Thierry Demarez et Valérie Mangin

 Pour retrouver Alix et Jacques Martin sur le blog

Alix nuAlix Enak, amitié érotiqueLa conjuration de Baal de Christophe Simon et Michel Lafon, Un épisode de la vie d'Alexandre le grand, vu par Jacques Martin,  Jacques Martin, auteur classique,  Le Fleuve de Jade, une aventure d'Alix par J. Martin et R. Morales,  Les filles dans AlixLes chats dans Alix,  Jacques Martin, un auteur paradoxalement méconnu,  case en exergue, 2 Jacques Martin,  Alix vu par ses dessinateurs,  Alix senator, Les aigles de sang, dessin Thiérry Démarez, scénario Valérie Mangin Alix et la pêche aux coraux Alix nu Pour se souvenir de l'exposition Jacques Martin à la Maison de la bande dessinée à Bruxelles la cote des dessins de Jacques MartinAlix à Drouot, Alix vu par Pierre JoubertAlix réinterprété par Jean-François CharlesLe hurlement de Cybèle, le prochain Alix senatorsur les pas d'Alix au Machu Pichu, Alix à DrouotUne vente Alix à Drouot, Karnak, Alix senator, Martin, L'Histoire en héritage, La dernière conquête, une aventure d'Alix, Par-delà le Styx, un album d'Alix dessiné par Marc Jailloux et scénarisé par Mathieu Breda (réédition complétée), Alix l'intrépide de Jacques MartinAlix senator, Les démons de Sparte de Thierry Demarez et Valérie Mangin (réédition complétée)Le Démon du Pharos, une aventure d'Alix, dessinée par Christophe Simon, scénarisée par Patrick WeberLe prince du Nil de Jacques Martin, L'or de Saturne, une aventure d'Alix par Venanzi & Valmour 
 

Deux vidéos de Jacques Martin interviewé sur Youtube en 1 et en 2

Tous les Alix chroniqués sur le blog d'argoul 

Pour ne rien manquer de l'actualité "martinienne" il faut aller sur l'indispensable site alix mag

Publié dans Bande-dessinée

Commenter cet article

Bruno 27/11/2016 21:34

Article Gallus fort intéressant dans Daremberg :
http://dagr.univ-tlse2.fr/consulter/1573/GALERUS/page_513

Bruno 27/11/2016 16:12

On est, heureusemen,t à peu près sûr, que Enak n'aura pas droit au même ...traitement...que Khephren..On en est soulagé pour lui.(Enak)
Merci pour cette intéressante recension.

lesdiagonalesdutemps 27/11/2016 16:41

Je suis très admiratif pour la scénariste, outre sa connaissance du monde romain qui est difficile de prendre en défaut, elle n'hésite pas à faire u-intervenir un coup de théâtre qui devrait avoir un impact important sur la suite de la saga, à moins que cela soit une sorte de faux semblant et que les galles n'aient pas été consciencieux dans leur travail, j'espère que Valérie Mangin ne va pas tergiverser et va aller au bout de son audace.

Jean-Marc 26/11/2016 11:20

Errare humanum est...c'est perseverare qui est diabolicum! Gordianus, bien sûr.

Jean-Marc 26/11/2016 09:14

Dans "Un Egyptien dans la ville"de Steven Saylor, un des personnages principaux n'est autre qu'un galle (Trygonion), et les festivités de la Grande Mère et du culte de Cybèle y sont largement évoquées. Décidément, il y a des conjonctions entre les aventures d'Alix et celles de Gratien!

lesdiagonalesdutemps 26/11/2016 10:48

euh ce n'est pas Gratien mais Gordien. Il est fort probable que Valérie Mangin connaisse les roman de Saylor, l'inverse n'est probablement pas vrai. Il y a aussi des descriptions de rites approchant dans "Les sept merveilles". Je n'ai pas encore lu "Un égyptien dans la ville". La conjonction des deux oeuvres n'est guère surprenante puisqu'elles se passent à peu près à la même époque même si les intrigues de Saylor sont plus contemporaines du" Alix classique"