Alessandro Algardi

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Le porteur du flambeau.  17 ème siècle.   Alessandro Algardi. Italienne 1598-1654. marbre. créé en ajoutant un buste antique et le haut des jambes. Les bras, les jambes et la torche, ainsi que le support sont le travail de Algardi.

Le porteur du flambeau. 17 ème siècle. Alessandro Algardi. Italienne 1598-1654. marbre. créé en ajoutant un buste antique et le haut des jambes. Les bras, les jambes et la torche, ainsi que le support sont le travail de Algardi.

Publié dans sculpture

Commenter cet article

Gautreau Jean-Louis 07/12/2016 10:40

Bonjour,
Malgré mes recherches, j'ai été surpris de constater qu'il n'y avait, sur votre blog, aucune photo de la célèbre Fontaine des enfants, d'Ernest Gabard, qui se trouve actuellement (je crois) dans le parc Beaumont à Pau.
Pourtant elle est très belle.
Cordialement

lesdiagonalesdutemps 07/12/2016 11:24

Merci beaucoup de m'avoir fait connaitre cet artiste que je ne connaissais pas. Je prépare un petit billet sur cet artiste émouvant. D'après les oeuvres que j'ai pu voir sur la toile son oeuvre que je préfère est son écolier au monument au mort. Votre réflexion m'a amusé et m'honore en même temps que vous aviez pu penser que forcément la Fontaine des enfants, si vous en avez des photos vous pouvez me les envoyer, il y a assez peu de chose sur la toile, cela agrémentera mon billet.
Encore un grand merci pour votre billet et cette découverte.

ismau 04/11/2016 14:28

Très intéressant cette histoire de réemploi, ou d’ajout ( sans Bruno, je n’aurais rien remarqué … et en plus je ne connaissais pas ce beau Pâris, ni d’ailleurs ce scandale du faux mobilier XVIIIème ) Cette histoire m’a rappelé l’ajout du bras du Laocoon – lui aussi tendu en hauteur à la mode baroque- et celle de l’étrange matelas du Bernin pour l’Hermaphrodite endormi du Louvre . Et puis j’ai trouvé ceci, qui est encore mieux sur le sujet : où une tête antique d’Athéna coiffée d’un casque XVIIème s’est retrouvée sur un corps masculin du IIème siècle, pour figurer Alexandre le Grand … avant d’être remplacée par une autre tête pour un Bacchus, puis encore une autre pour un Antinoüs ... http://s258347728.onlinehome.fr/cv/publi/Archeologia%20N464.pdf

lesdiagonalesdutemps 04/11/2016 14:49

absolument désopilante cette histoire de statue puzzle mais si vous avez regardé travailler des archéologues vous vous apercevez que cela relève souvent du puzzle. Mais je suis tout de même toujours partisan des restauration de monument et d'oeuvres d'art bon ça donne parfois Cnossos ou Violet Leduc.

Bruno 03/11/2016 23:57

Merci pour le partage de cette belle image.
Je me souviens de mon étonnement à l'époque, lors de son achat, médiatisé, par
R. Peyrefitte,, d'apprendre que son Pâris avait été, de façon similaire, autant
repris à l'époque moderne.
http://cartelfr.louvre.fr/cartelfr/visite?srv=car_not&idNotice=853
Merci pour vos billets

lesdiagonalesdutemps 04/11/2016 07:27

Merci pour l'intéressant lien. Les antiques sont parfois comme ses fauteuil que l'on dit d'époque alors que seul un accoudoir est contemporain du roi soleil... Voir le récent scandale dévoilé lors de la dernière biennale des antiquaires.