Visite à la FIAC 2016 (1)

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Commenter cet article

xristophe 06/11/2016 19:06

Basquiat l'emporte sur tout le monde je trouve, mais vous faites ex écho (orthographe!) avec vos instantanés de jeunes visiteurs (surtout tel profil) !

xristophe 06/11/2016 19:02

basquiat l'emporte sur tout le monde, je trouve, m

lesdiagonalesdutemps 06/11/2016 22:03

Je crois que cette année je serais parti avec un Tanguy sous le bras. Chaque année lorsque je visite la FIAC, je m'amuse à imaginer le tableau que j'aimerais voler...

Bruno 23/10/2016 17:52

Non, non; les jeunes visiteurs sont tous des élèves d'écoles d'art, ils ont l'entrée gratuite, mais ils doivent produire un compte-rendu pour le premier cours du lendemain, et là, ils sont en train de l'écrire en piquant des trucs sur Wikipédia....

lesdiagonalesdutemps 23/10/2016 18:21

J'ai vu de beaux garçons avec soit leur maman soit leur papa assez aisé semble-t-il, quelques images à suivre de l'un d'eux se reflétant dans un miroir brisé. Le garçon aux Music était avec sa maman...

ismau 22/10/2016 22:35

Le jeu d’espace, de regard, et de dialogue entre les œuvres et les visiteurs, est très réussi ! C’est flagrant avec les mannequins de Duane Hanson, et mon préféré : la femme nue ébouriffée boudeuse ( de John de Andrea ? ) face à son vis à vis ébouriffé en costume qui ne la regarde pas directement non plus . Les plus jeunes bien sûr sont joliment passionnés par leurs écrans, sauf le 1er, joliment rêveur . Le sobre élégant dessin de Charles Ray m’a étonnée ; je ne connaissais que ses sculptures .

lesdiagonalesdutemps 22/10/2016 23:09

Moi de même, de Charles Ray je ne connaissais que les sculptures dont certaines devraient être particulièrement affriolantes pour une grande partie de mes visiteurs; mais on ne devrait pas être surpris par le dessin pas plus que par sa qualité; car je crois que tout les sculpteurs dessinent et certains très bien comme Moore par exemple (formidables dessins des dormeurs dans le métro durant le blitz). La femme nue est bien de John Andrea. Pour la photo, il faut un peu de chance comme l'arrivée de cet ébouriffé ce qui n'était pas si courant parmi les visiteur de la FIAC. Le prix d'entrée 35 € étant tout de même un peu décoiffant.