Emile Edmond Peynot, la mort de Barra

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Emile Edmond Peynot, la mort de Barra

Publié dans sculpture

Commenter cet article

xristophe 09/10/2016 13:45

"Licence d'artiste" : les seules licences qui valent ! Celles "de signe ascendant", dirait Breton...

Bruno 08/10/2016 15:50

A comparer avec l'esquisse de David :
https://www.histoire-image.org/etudes/mort-bara?language=fr
Merci pour vos billets

xristophe 08/10/2016 14:20

Il y a une BD (vous la présentâtes) où l'on voit le peintre disant, à son petit modèle, de déplacer un peu sa cuisse qui laisse trop voir le sexe ; au fait allait-il vraiment tout nu ce pauvre Barat ?

lesdiagonalesdutemps 08/10/2016 20:17

Très intéressante B.D. Il est plus que probable que l'infortuné Barat tout sans culotte qu'il était, allait habillé. La nudité est dans ce cas, ce que l'on appelle une licence d'artiste...

gaston-phebus 08/10/2016 13:30

bonjour,

Dans quel musée se trouve cette statue de Peynot ?

lesdiagonalesdutemps 09/10/2016 09:19

Merci pour ces informations.

Jean-Marc 09/10/2016 09:01

Ce sera un peu compliqué: le marbre de ce "pro patria" (la mort de Bara) de 1884, montré au salon de 1886 puis à l'Expo universelle de 1889 semble avoir suivi le cheminement suivant: musée du Luxembourg 1918, puis dépôt des marbres au Panthéon puis dépôt à Saint Aubin les Elbeuf où il aurait été volé en 1990. Une partie (tête) de la copie en plâtre est exposée à "la Piscine" de Roubaix. C'est en tout cas ce qu'explique le site de cet établissement.

lesdiagonalesdutemps 08/10/2016 20:13

Je ne sais pas. Mais un visiteur aura peut être la réponse.