promenade à Valence (2)

Publié le par lesdiagonalesdutemps

un pont qui jadis traversait le fleuve

un pont qui jadis traversait le fleuve

promenade à Valence (2)

Le fleuve Turia, de près de 300 km de long et dont l'embouchure se trouve à Valence, a toujours connu des crues et provoqué des inondations dont la plus importante en 1957 a fait de nombreuses victimes et occasionné d'importants dégâts matériels. Il a été décidé en conséquence à l'époque de dévier le cours du fleuve. Le lit du fleuve accueille désormais un long jardin et des terrains de sport sur lesquels, derrière des grillages s'ébattent de jeunes et belles créatures. Je n'ai pas compris si les promeneurs étaient autorisés à les nourrir, car comme souvent à Valence, les panneaux n'étaient pas en espagnol mais en valenciennais, langue proche du catalan...

promenade à Valence (2)
promenade à Valence (2)
promenade à Valence (2)
palais du marquis Dos Aguas

palais du marquis Dos Aguas

palais du marquis Dos Aguas

palais du marquis Dos Aguas

palais du marquis Dos Aguas

palais du marquis Dos Aguas

palais du marquis Dos Aguas

palais du marquis Dos Aguas

palais du marquis Dos Aguas

palais du marquis Dos Aguas

palais du marquis Dos Aguas

palais du marquis Dos Aguas

un chasseur de pokémons

un chasseur de pokémons

promenade à Valence (2)
promenade à Valence (2)
promenade à Valence (2)
tour  santa Catalina

tour santa Catalina

promenade à Valence (2)
dans une chapelle moderne au centre ville

dans une chapelle moderne au centre ville

promenade à Valence (2)
la maison des dragons

la maison des dragons

promenade à Valence (2)
Valence, Espagne, septembre 2016

Valence, Espagne, septembre 2016

Commenter cet article

ismau 28/09/2016 15:52

Ce doit être sa consonance imagée, exotique et sur-ornée qui m’a fait retenir ce curieux nom de style ''churriguresque'' - ou peut-être un premier livre marquant sur le Baroque lu quand j’étais étudiante : il était écrit par Eugénio d’Ors et donnait une grande importance à Churriguera - aussi un voyage à St Jacques de Compostelle il y a une quinzaine d’années ( un voyage, pas un pèlerinage ) .
Sinon pour mémoriser le visuel et me repérer, je m’aide beaucoup des photos que je prends, puis classe le plus soigneusement possible …ce qui n’empêche que je dois sans cesse avoir recours à internet pour vérifier ou compléter, et que je redécouvre moi aussi tout ou presque quand je retourne dans un musée .

lesdiagonalesdutemps 02/10/2016 09:15

Ce n'est pas tant que je redécouvre les oeuvres que je redécouvre où elles se trouvent. Cela a peut être une relation avec mon manque totale de sens de l'orientation. Je peux me perdre dans un quartier où j'ai habité 10 ans...

xristophe 24/09/2016 14:26

Tchourrriguérrresquoué, p-ê... Ne pas hésiter à noyer dans les "r" et les accents toniques...

xristophe 24/09/2016 14:21

Pokemon's boy : m'intrigue la barre d'acier entrant dans sa culotte...

ismau 23/09/2016 16:15

Très belles photos ! N’est ce pas là le style churrigueresque ? je parle du style du palais du marquis de Dos Aguas ( ... et de sa version un peu plus récente pour le dragon du Tea Shop, au superbe dos de feu )

lesdiagonalesdutemps 23/09/2016 19:59

Vous avez raison, c'est bien le style churrigueresque (mot que je ne parviens pas à prononcer) pour quelqu'un qui n'a pas de mémoire cela ne doit pas s'appliquer à l'art. Vous m'aviez déjà étonné plusieurs fois en vous souvenant très bien où vous aviez vu un tableau ou une sculpture ce dont je suis incapable. Si je me souviens bien de tableaux ou de statues que j'ai pu voir il y a plus de 40 ans il est très rare que je puisse dire où j'ai pu les voir. Remarquez cela à l'avantage de me surprendre même dans des musées que je connais bien comme le Louvre.