Martial Thabard

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Martial Thabard
Martial Thabard
Martial Thabard
Martial Thabard
Martial Thabard
Martial Thabard
Martial Thabard
Martial Thabard
Martial Thabard
Martial Thabard
Martial Thabard
Martial Thabard
Martial Thabard
Martial Thabard
Martial Thabard
Martial Thabard
Martial Thabard
Martial Thabard

Publié dans sculpture

Commenter cet article

ismau 15/09/2016 17:38

Le texte des éditions Quintes feuilles ( que j’avais reconnu à sa présentation et à son érudition ) a bien raison de nous mettre en garde contre les anachronismes . Mais je me demande si la confusion entre la mythologie et le fait divers - représenté de manière ''idéalisée''- confusion tellement fréquente et inextricable à l’époque de cette sculpture ... permet de donner une réponse simple . D’accord Ganymède ne doit pas étrangler Zeus, ce n’est pas envisageable dans l’esprit de l’époque, mais rien ne dit non plus qu’il n’y ait aucune allusion au mythe .
J’ai pensé à une jolie petite sculpture de Frémiet : ''Amour fustigeant un paon'' qui a de nombreuses parentés avec celle-ci, si ce n’est qu’elle se prétend uniquement mythologique et pourtant … La voici : http://catalogue.drouot.com/ref-drouot/lot-ventes-aux-encheres-drouot.jsp?id=359277
...et là, exposée - on voit sa petite taille - mais j’en ai de meilleures photos en gros plan, que je peux vous envoyer .
http://leconsortium.fr/wp-content/gallery/expo-ouverture-2011/fremietpompon.jpg

lesdiagonalesdutemps 15/09/2016 18:31

Merci pour votre commentaire et vos judicieuses impressions. Vos photos de la sculpture de Frémiet seront les bienvenues.

ismau 12/09/2016 14:47

La première image me suggérait une 3ème version de la même interprétation ... toujours avec Zeus et Ganymède, mais attention ! Le texte très joliment ambiguë, nous dit qu’il s’agit ''d’un horrible contresens à éviter absolument'' ! Le sculpteur Thabard ''a représenté tout simplement un fait divers'', et on se demande ( tout simplement ) pourquoi cette nudité et cette ''posture propre à mettre en valeur de belles formes qui ne sont que rarement ainsi montrées au public'' …
Avant dernière photo, j’ai reconnu ‘Le Charmeur de serpent’, au Palais Royal .

lesdiagonalesdutemps 12/09/2016 15:08

On peut penser tout simplement que le sieur Thabard n'était pas insensible à la beauté des garçons ce que ne contredit pas sa biographie.
Le texte vient de l'excellent site des éditions Quintes feuilles qui publient quelques raretés.

ludovic 11/09/2016 14:30

C'est aussi mon interprétation: Ganymède a culbuté Zeus et s’apprête à "l'honorer" de la façon dont le père des dieux envisageait de le faire subir à ce joli garçon.

xristophe 10/09/2016 13:02

Zeus aurait pu aimer ce pugilat pour rire avec le jeune garçon...