Paul Delvaux au centre Wallonie Bruxelles

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Paul Delvaux au centre Wallonie Bruxelles
Paul Delvaux au centre Wallonie Bruxelles

Le centre Wallonie Bruxelles présente une très intéressante exposition du peintre, aujourd'hui trop peu honoré, Paul Delvaux. L'exposition qui n'est pas une mini rétrospective, mérite la visite car elle montre des tableaux très peu connu du peintre, en particulier ceux des années 30, mon préféré est "Le coiffeur pour dames". J'ai découvert que le peintre belge avait commis quelques tableaux de bordel (mais ils ne sont pas titrés ainsi) et quelque scènes de lesbianisme qui m'ont évoqué Pascin. Un autre pan de son oeuvre est également présent, les toiles directement inspirées de Chirico avec une lecture des architectures antiques très originale. Vous verrez pas de tableaux célèbres, si l'on excepte la fameuse crucifixion avec squelettes qui vaudra à l'artiste les foudres papales. Il n'y a malheureusement aucun tableau de gare, ce que je préfère chez Delvaux. La plupart des oeuvres exposées viennent d'une collection particulière donc très peu montrées. L'accrochage est correct compte tenu de la modeste superficie du centre. L'éclairage, malgré les nombreuses pièces sous verre parvient à éviter le plus souvent les reflet. Les photos sont malheureusement interdites d'où mon petit reportage un peu incomplet et il n'y a pas de catalogue mais pour 5€ l'entrée on en a plus que pour son argent...

Paul Delvaux au centre Wallonie Bruxelles
le coiffeur pour dames

le coiffeur pour dames

Paul Delvaux au centre Wallonie Bruxelles
Paul Delvaux au centre Wallonie Bruxelles
Paul Delvaux au centre Wallonie Bruxelles
Paul Delvaux au centre Wallonie Bruxelles
Paul Delvaux au centre Wallonie Bruxelles
Paul Delvaux au centre Wallonie Bruxelles
Paul Delvaux au centre Wallonie Bruxelles
la terrasse

la terrasse

la terrasse (détail)

la terrasse (détail)

Paul Delvaux au centre Wallonie Bruxelles
Paul Delvaux au centre Wallonie Bruxelles
Paul Delvaux au centre Wallonie Bruxelles
Paris aout 2016

Paris aout 2016

Commenter cet article

ismau 23/08/2016 21:39

Merci pour cette intéressante visite, et vos photos habilement ''dérobées '' ... Ces nouveaux Delvaux auraient tendance à me faire apprécier davantage ce peintre, que jusque là je n'aimais pas trop je l'avoue .

lesdiagonalesdutemps 24/08/2016 07:02

Delvaux a été une grande admiration de mon adolescence et puis je l'ai un peu perdu de vue mais ses tableaux de gare me font toujours rêver, la nostalgie de la vapeur peut-être...

king 19/08/2016 21:41

L'enfermement des œuvres dans les coffres d'une banque est-il purement spéculatif ?

lesdiagonalesdutemps 20/08/2016 08:32

il est en effet spéculatif mais c'est une pratique courante d'autant plus qu'elle est fortement encouragée par les assurances!

Bruno 16/08/2016 18:33

Merci pour cette belle visite virtuelle. Etrange politique d'interdire les photos et de ne point proposer de catalogue; il est vrai qu'à collection privée, conditions exceptionnelles pour sortir les oeuvres des coffres de l'UBS à Génève...

lesdiagonalesdutemps 16/08/2016 18:42

Il n'y a presque jamais de catalogue dans ce lieu qui organise pourtant des expositions souvent intéressantes.