Le hurlement de Cybèle, le prochain Alix senator

Publié le par lesdiagonalesdutemps

 

AS_t5_couv_web

 

AS_t5_02

AS_t5_03-2

Publié dans Bande-dessinée

Commenter cet article

Frank 16/12/2016 16:02

Cher Bernard,
Voila bien le plus homoerotique de tous les Alix (senateur ou pas). Il est evident que Kephren et Titus sont tous deux avant tout interesses par les filles mais il transparait de leurs ebats ou de leurs timides approches quelque chose de furieusement homosexuel. L'auteure et le dessinateur ont parfaitement recree l'atmosphere sexuellement ambigue qu'assumait sans complexes Jacques Martin. Au demeurant, il reste maintenant a verifier dans les prochains albums si Kephren restera desinteresse par les garcons. Je n'aurais jamais imagine que le sort de ce pauvre jeune homme eut pu etre si radical.
Francois

lesdiagonalesdutemps 04/01/2017 13:59

Je ne suis toujours pas d'accord avec vous mais je vous remercie de nous faire part de votre lecture. J'en ai même une opposé trouvant qu'Alix senator, série magnifique par ailleurs, est moins homo érotique que l'Alix classique.
Je ne vois pas pourquoi un eunuque deviendrait forcément homosexuel. Etre impuissant ne fait pas changer l'objet de votre concupiscence. Renseignez vous auprès de la littérature médicale et vous verrez que vous êtes dans l'erreur. Si les eunuques dans les harems pratiquaient l'homosexualité c'est qu'ils ne voyaient que leurs semblables. Mais un eunuque "en liberté" n'est pas obligatoirement homosexuel regardez du coté des chanteurs castrats des XVII ème et XVIII ème siècle et vous découvrirez des castrats à femmes...

Francois 04/01/2017 13:41

Sans aucun doute avez-vous raison a propos de la sexualite par les Romains. Mais ceci n'a rien a voir avec mon commentaire. Jacques Martin a de maniere intentionnee cree une ambiguite sexuelle entre Alix et Enak en depit de la maniere dont Rome percevait ou non l'homosexualite. Ses BD s,adressaient evidemment au public d'aujourd'hui. Il en va de meme pour cet ouvrage de la collection Alix Senator. A mon sens un climat d'homoerotisme y est present comme il ne le fut jamais dans aucun autre album d'Alix ou Alix Senator. D'abord cette attention focalisee sur l'organe viril ainsi que la tragedie du statut d'eunuque dont on sait que nombre devenaient par la force des choses homosexuels. Ensuite les ebats ou emois sexuels des deux jeunes protagonistes, heteros sans doute mais l'accent est sur le garcon, non sur sa partenaire. En depit de ce que l'auteur du scenario avait declare lors d'un interview quelque part ne pas vouloir marquer d'insistance sur le sexe dans Alix Senator, il faut bien reconnaitre qu'elle a assez nettement change son fusil d'epaule. Tant mieux d'ailleurs. D'autant, j'y reviens et j'insiste, que cette sexualite est avant tout celle de Titus et de Kephren et que ce dur apprentissage de la vie (surtout pour le fils d'Enak) pourrait bien entrainer une vie intime tournee vers l'homosexualite. Je suis en tout cas tres impatient de voir la suite.
Cordialement,
Francois

lesdiagonalesdutemps 16/12/2016 16:19

Je suis très surpris de votre commentaire dire que Le hurlement de Cybèle est le plus homoérotique des album de la saga ne me serait jamais venu à l'idée et à mon avis pas plus aux auteurs. Il faut avant toutes choses bien voir que nous sommes dans le monde romain, au début de l'empire et que les tabous et moeurs sexuelles étaient très différentes des notres les termes hétérosexuel et homosexuel ne veulent rien dire pour un romain pour qui s'il était patricien le souci majeur était de perpétuer la lignée. D'où le drame absolu pour ce pauvre Kephren. Le monde romain était un monde de macho quel que soit les goûts sexuels l'homme devait être viril et non passif peu importait, à la perpétuation de la lignée près que l'on soit actif avec un garçon ou une femme. L'interdiction peut être la plus grande était peut être qu'une citoyenne fasse l'amour avec un esclave.

Bruno 30/08/2016 14:56

Merci pour ces belles planches.
Jacques Martin sur France Culture :
http://www.franceculture.fr/emissions/les-nuits-de-france-culture/interieur-jacques-martin-1ere-diffusion-16041998-0

lesdiagonalesdutemps 30/08/2016 15:07

Interview fort intéressante déjà passé plusieurs fois sur France-Culture, mais ne nous plaignons pas. Je l'ai réécoutée non sans émotion. Cette chaine nous gâte pour cette rentrée avec les cours au Collège de France d'Antoine Compagnon et A voix nue de Pierre Bergé...