la maison de "Mon oncle" de Jacques Tati

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Cette maison, que j'ai connu, était à Saint-Maur. Elle a été stupidement démolie!

Commenter cet article

xristophe 26/08/2016 15:49

J'ai vu ce film bien trop jeune - j'étais en sixième - avec ma "tatie" (ça tombait bien) qui, le jeudi et sans ma soeur (quel débarras) m'amenait, son chouchou, au cinéma. Mais j'avais infiniment préféré une autre sortie-cinéma, "20 000 lieues sous les Mers", quelques années auparavant, la lecture du Verne suivit et longtemps je rêvais de fabriquer en grand secret un Nautilus pour me retirer "hors du cercle des réalités humaines", entre misanthropie, fantasme de puissance et goûts des grands fonds bleus foncés inaccessibles

lesdiagonalesdutemps 26/08/2016 15:59

Lorsque l'on relit Verne adulte on y trouve les charmes des énumérations des listes. Verne précurseur de Pérec et surtout de Roussel. Je regrette seulement qu'il ait éclipsé Jean de la Hire dont Le trésor dans l'abîme doit être lu par tous les amateurs de grands fonds et de cuisses de jeune homme. Les lecteurs de cette rareté me comprendront.

xristophe 26/08/2016 15:05

Voit-on ce plan "ubiquitaire", dans le film ? (Je ne crois pas)

lesdiagonalesdutemps 26/08/2016 15:16

En fait on voit monsieur Hulot parcourir la maison qui était très curieuse d'où le choix de Tati mais on ne le voit pas multiplier comme sur cette image qui est une sorte de condensé de plusieurs.