Louis-Edmond Laforesterie : Rêverie (Salon de 1875). Jeune pâtre nu, assis sur le sol.

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Louis-Edmond Laforesterie : Rêverie (Salon de 1875). Jeune pâtre nu, assis sur le sol.

Publié dans sculpture

Commenter cet article

Bruno 19/07/2016 16:38

Visible au musée de Douai
Merci pour vos billets