Fábio Baroli: Sujeito da Transgressão # 2 (2011)

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Fábio Baroli: Sujeito da Transgressão # 2   (2011)

Publié dans peinture

Commenter cet article

xristophe 30/07/2016 01:13

Entre Mathieu et Bruno, c'est ce dernier qui a raison : il n'y a évidemment pas la moindre "transgression" dans ce tableau de genre, et ce sale gamin moche n'est pas du tout en train de se livrer à je ne sais quelle manustupration dans de la pâte épaisse entre une cigarette et une caméra : ce serait même plutôt le contraire

lesdiagonalesdutemps 30/07/2016 09:16

manustupration je pense que cette merveille ne peut être que de votre invention à moins que Lacan devant son "Origine du monde"...

Bruno 29/07/2016 18:25

Oeuvre curieuse, sans doute, mais il faut toujours voir un tableau et non pas une reproduction sur un écran !
Visiblement, le travail est réalisé au couteau et la pâte, épaisse, donne l'impression de détails qui n'en sont pas : pas de cigarette ou de caméra, mais des sur-épaisseurs locales de matière...me semble-t-il ;)
merci pour vos billets

lesdiagonalesdutemps 29/07/2016 18:52

Bien sûr qu'il faut voir les originaux quand on le peut mais la toile permet de voir à l'écran des reproductions d'oeuvre qu'on a rarement la chance d'avoir devant soi. J'espère que mes billets sur les exposition incite les visiteur du blog à se rendre dans ces expositions.

Mathieu 29/07/2016 14:32

Le titre du tableau est très clair : pour le garçon assis tout réside dans une transgression. Néanmoins, certains détails intriguent : le garçon couché dort-il vraiment ? On dirait qu’il y a, sur la cuisse droite du garçon assis, une cigarette allumée, ce qui est impossible. Et au sommet de son pantalon abaissé, à droite, on dirait une petite caméra. Vraiment bizarre. Transgressif et intrigant.