La citadelle de Réthymnon

Publié le par lesdiagonalesdutemps

La citadelle de Réthymnon
Le monument a été bâti sur la colline de la presqu'île, lieu-dit Paleokastro, à la fin du XVIe siècle afin de mieux protéger les habitants des attaques turques. Il fut édifié suite à la destruction de la forteresse initiale qui entourait Rethymnon. Cette citadelle, considérée comme l'une des plus imposantes construites par les Vénitiens, comportait 3 portes et était protégée par des remparts, 4 bastions et 3 avancées en pointe. Elle devait à l'origine intégrer la ville en son sein mais le projet n'a jamais été réalisé faute de place suffisante. Face au musée archéologique, la porte principale, située entre le bastion d'Agios Pavlos et celui d'Agios Nikolaos, donne sur une large esplanade. La forteresse comprenait en outre : la résidence officielle du Recteur (gouverneur de la région) et des conseillers, des bâtiments administratifs, des édifices religieux, la caserne de la garnison, l'armurerie, un dépôt de munition, deux poudrières, des citernes, une réserve de provisions... Durant l'occupation turque, une mosquée pris place sur les ruines de l'église Saint Nicolas et un minaret fut édifié.

Le monument a été bâti sur la colline de la presqu'île, lieu-dit Paleokastro, à la fin du XVIe siècle afin de mieux protéger les habitants des attaques turques. Il fut édifié suite à la destruction de la forteresse initiale qui entourait Rethymnon. Cette citadelle, considérée comme l'une des plus imposantes construites par les Vénitiens, comportait 3 portes et était protégée par des remparts, 4 bastions et 3 avancées en pointe. Elle devait à l'origine intégrer la ville en son sein mais le projet n'a jamais été réalisé faute de place suffisante. Face au musée archéologique, la porte principale, située entre le bastion d'Agios Pavlos et celui d'Agios Nikolaos, donne sur une large esplanade. La forteresse comprenait en outre : la résidence officielle du Recteur (gouverneur de la région) et des conseillers, des bâtiments administratifs, des édifices religieux, la caserne de la garnison, l'armurerie, un dépôt de munition, deux poudrières, des citernes, une réserve de provisions... Durant l'occupation turque, une mosquée pris place sur les ruines de l'église Saint Nicolas et un minaret fut édifié.

La citadelle de Réthymnon
La citadelle de Réthymnon
La citadelle de Réthymnon
La citadelle de Réthymnon
La citadelle de Réthymnon
Réthymnon, Crète, mai 2016

Réthymnon, Crète, mai 2016

Commenter cet article

ismau 08/06/2016 14:50

Belles photos superbement désertes, entre le doré : pierres-sol aride, et le bleu : ciel-mer . Un site âprement disputé ... d'après votre historique .

lesdiagonalesdutemps 08/06/2016 15:29

La crète est la terre des citadelles vénitiennes, la plus belle est à venir...