Que la jeunesse...

Publié le par lesdiagonalesdutemps

baignade par Pierre Jamet

baignade par Pierre Jamet

garçons arabes par Wilfred Thesiger.

Roland Lepp

Roland Lepp

Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...
Que la jeunesse...

Publié dans adolescent

Commenter cet article

Bruno 17/06/2016 18:36

La piscine doit être Deligny ( chercher Gabriel dans la foule...), je crois reconnaitre la verrière du Grand Palais à l'arrière plan

lesdiagonalesdutemps 17/06/2016 19:10

Il n'y a aucun doute c'est Deligny que j'ai jadis fréquenté. Deligny la seule piscine qui ait coulé

ismau 13/06/2016 14:37

Jolie série, comme toujours ( mais je ne m'en lasse pas )
Je ne connaissais pas Thesiger . Je trouve cette citation - datant de 1978 - sur son wikipédia, elle me semble intéressante : '' L'effet à long terme de la culture américaine telle qu'elle s'insinue dans le moindre recoin de tous les déserts, vallées et montagnes du monde sera la fin des civilisations. Notre avarice extraordinaire pour les possessions matérielles, les manières dont nous nourrissons cette avarice, le manque d'équilibre de nos vies, et notre arrogance culturelle amènera à notre perte d'ici un siècle à moins que nous apprenions à nous arrêter et à penser. Mais peut-être est-il déjà trop tard ? »

lesdiagonalesdutemps 13/06/2016 15:42

Thesiger qui était une sorte d'émule de Lawrence d'Arabie avait bien des qualités mais aussi le défaut de s'illusionner sur la bonté des peuples dits primitif, il n'y a qu'à lire son livre (impossible de remettre la main dessus mes bibliothèques ont semble-il bouffé tous les livre de thesiger) sur l'Arabie heureuse (qu'il situait à la frontière de l'Irak et de l'Iran) pour voir ce que cela est devenu aujourd'hui. Certes les américains y ont mis du leurs mais ils furent bien aidé à commencer par les autochtones.

Bruno 13/06/2016 12:43

Ah...Wilfred Thesiger...bon, d'accord, il préférait les petits arabes, mais notre Oncle André aussi..
25 000 négatifs, dit-on...du boulot pour mon scanner
Merci pour vos billets

lesdiagonalesdutemps 13/06/2016 13:47

Thesiger est un extraordinaire écrivain voyageur le fils spirituel à mon avis de Burton. Un peu oublié aujourd'hui. Dans les années quelques unes de ses photos et livres ont été édités en France.