Réflexions sur vos commentaires générés par l'anniversaire du blog

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Tout d'abord, je tiens à remercier chaleureusement le peu de lecteurs qui ont répondu à ma sollicitation.

J'ai mis leurs contributions en pleine page, c'est ainsi que j'aimerais que tous les commentaires apparaissent. Mais malgré mes demandes répétées, cela semble au delà des capacités de l'hébergeur qui sont bien mince...

Cette mise en ligne est d'abord pour mettre ces commentateurs à l'honneur et ensuite pour pouvoir leur répondre à la fois un à un et globalement.

Je remercie particulièrement la poignée de donateurs qui sont allé voir du coté de Paypal (on peut y aller toute l'année).

Ceci m'amène à aborder le sujet de la gratuité et des dons en espèce. Que cela soit clair si je pouvais instaurer un système pour que le blog ne soit accessible qu'aux personnes qui auraient payé une certaine somme pour y accéder, je n'hésiterais pas un instant. Si je ne le fais pas, c'est que cela semble impossible avec cet hébergeur et que je n'ai pas la capacité d'être mon propre hébergeur. En effet j'estime que tout travail mérite contribution. J'ai toujours refusé d'être un bénévole. Je suis un mercenaire intéressé dans l'âme...

Vous arguerez avec raison que tenir un blog est un plaisir. C'est en effet le cas. Mais je vous rétorquerais que j'ai toujours pris beaucoup de plaisir dans les différents métiers que j'ai exercés. Quand cela n'a plus été le cas, j'ai changé d'occupations.

La vie étant courte surtout pour un vieil homme comme moi, il est inévitable de mettre dans la balance le temps que l'on passe à concocter ce blog avec ce que l'on pourrait faire de ce temps autrement. N'oublions pas que le temps c'est de l'argent (pas seulement).

Mon petit appel n'était pas que financier, il avait pour but entre autres de vérifier l'audience, le nombre de lecteurs du blog, car je dois dire que si j'apprenais que je n'ai qu'une centaine de lecteurs, je n'insisterais pas, du moins sous cette forme et avec cet hébergeur. Car je doute de la véracité et surtout de la sincérité du comptage d'over-blog qui par exemple affiche des hausses ou des chutes de fréquentation inexplicables. C'était aussi la possibilité de connaitre un peu mieux ceux qui fréquentent le blog.

Il me semble que ce n'était pas trop demander à chaque visiteur du blog de faire un petit signe. Est-ce encore trop demander. Nous sommes vraiment dans une société du moindre effort et de la vacuité. Est ce que les visiteurs des diagonales ne sont que des prédateurs? Qui se serviraient et foutraient le camp aussitôt? Est-ce la paranoia de laisser une trace sur un site aussi compromettant? Je posterais donc mes billets presque que pour des muets tremblants?!?

Je voudrais particulièrement remercier ceux qui, comme Ismau par exemple qui prennent du temps pour écrire des commentaires aussi savants que piquant (pour le piquant c'est surtout Xristophe). Voila aussi une belle forme de don comme également ceux qui comme Vincent D; m'envoie des photos d'oeuvres qu'ils possèdent ou comme Bruno des photos qu'ils ont réalisées.

Non Ismau, je ne considère pas le blog comme une oeuvre. Ne galvaudons pas les mots. A la rigueur on pourrait appliquer ce terme peut être à mes photos argentiques; mais ce n'est pas à moi de le dire. J'avoue que le blog me permet de montrer ce travail qu'il m'est interdit de proposer ailleurs. Les diagonales sont donc aussi une sorte de vitrine pour ces images mais pour l'instant ces chromos en devanture ont provoqué bien peu de convoitises...

Les diagonales sont aussi le moyen de compléter mon information sur certains sujets, si ce fut cas pour Egermeier et pour "Les français de la décadence" par exemple j'espérais néanmoins plus à ce sujet. 

J'ai beaucoup aimé Edith votre franchise et votre interrogation. Votre "choqueries" m'amène à préciser certaines choses. Comme tous les photographes, je suis d'abord un voyeur. Au risque de décevoir quelques fantasmes d'abord je n'ai pas de désir sexuel envers la plupart de ceux que je photographie et je n'ai jamais pratiqué ce sport comme moyen de drague. Ce que je trouve assez pitoyable en regard de ceux que j'ai vus utiliser ce genre de stratagème pour fourrer leur lit. Et puis lorsque l'on prend des photographies, tout du moins pour un petit esprit comme moi, il est difficile de penser à autre chose. Même aujourd'hui avec ces petits appareils numériques qui demandent bien peu d'efforts, il faut juste avoir un oeil, et ça on l'a ou on l'a pas, je vais (ou retourne) dans certaines manifestations sans appareil photo pour bien en profiter.

Chère Edith, le jeune garçon innocent qui ne sait pas qu'il est maté, est un fantasme d'aujourd'hui à peu près aussi réaliste que le fantasme qui avait cours à la fin des années 70 qui voulait que chaque jeune garçon attende avec impatience le monsieur qui allait lui faire découvrir le plaisir sexuel et par ce moyen le libérer (le libérer de quoi, je n'ai jamais bien compris).

Il y aurait encore beaucoup de choses à dire sur la et ma pratique du blog et sur l'évolution de la toile mais je pense que je vous ai suffisamment ennuyé avec mes récriminations...

Jean-Marc06/03/2016 19:04

J' ai découvert votre blog en recherchant des informations sur Eigermeier et ses photos. Depuis, je le consulte régulièrement car j'y trouve notamment des compte rendus de lectures qui m'incitent à fréquenter des auteurs qui m'étaient jusque là inconnus, tant en romans qu'en BD historisantes;
Continuez, vous apportez un oeil neuf et (ouf!) déconnecté du politiquement correct.

 
 

Edith06/03/2016 10:46

Je suis une femme de 37 ans, je vis entre Les Sables d'Olonne et Paris, et je viens régulièrement m'abreuver aux Diagonales du Temps. Si je me souviens bien, la première fois que j'ai atterri sur ce tarmac, c'était au cours de recherches sur l'illustrateur Michel Gourlier. J'apprécie la beauté de votre écriture, de vos choix visuels, de vos photographies, je me cultive beaucoup chez vous, j'ai découvert des écrivains, photographes et cinéastes dont j'ignorais l'existence et qui font désormais partie de mon panthéon. J'apprécie votre liberté de pensée, cette très grande respiration que procure votre pensée libre, ni victimaire, ni moraliste... et j'en subis les conséquences, c'est à dire que parfois je suis choquée, notamment par les photos volées de jeunes garçons innocents qui ignorent qu'ils sont matés, photographiés et publiés. Je m'interroge d'ailleurs sur cette "choquerie" que j'éprouve, je ne lui donne pas forcément raison, et surtout je vois bien que c'est la même source qui me nourrit et me choque : vos yeux ouverts sur vos désirs et sur la réalité telle qu'elle est. Nous vivons dans un monde étouffant et souvent bas ; chez vous je crois que je viens respirer et escalader quelques sommets de la culture.

 
 

ismau04/03/2016 13:37

Je souhaite au blog un bon anniversaire ! Mon petit retard à le faire, n'était dû qu'à une certaine gêne, et interrogation sur vos demandes récurrentes de dons … Votre blog est une véritable ''œuvre'' de création et de partage, qui doit vous procurer fierté et satisfaction je suppose, et remplacer éventuellement une rémunération ? ( mais ce sujet a déjà été débattu ) Pour moi qui fréquente votre blog avec bonheur et assiduité depuis le 7 novembre 2012, le nombre de 7058 billets publiés est encore plus impressionnant, connaissant bien leur qualité et leur originalité ! Ils mériteraient bien sûr de plus nombreux commentateurs, ce que je regrette d'autant plus qu'il est toujours plaisant de les lire comme une vie supplémentaire du blog, avec les réponses efficaces ou savoureuses que vous savez leur apporter .

 
 

jean marc04/03/2016 08:08

Bonjour à vous ,je ne suis pas un assidut de votre blog mais je viens de temps en temps quand je fais des recherches sur des images anciennes. je le trouve riche en documentation bien que certaines photos ne soient pas toujours en accord avec mes idées (je parle surtout des nus) mais bravo pour ce travail de documentation et les photos toujours bien prises. Bon anniversaire pour ces cinq ans de vie et bonne continuation.Amicalement JM

 
 

Carpentier José02/03/2016 12:35

Bon anniversaire , et merci pour ces 5années . Bonne continuation , je verse un don .

 
 

Gérard Coron02/03/2016 10:02

Bon anniversaire
Je suis abonné, je consulte certains post. Pas ceux qui concernent les jeunes adultes. Sans critères moraux de ma part, of course.

Gérard

 
 

Reinaldo Juan zorzoli02/03/2016 04:30

!FELIZ CUMPLEAÑOS! AL BLOG Y A TI!! Es lo primero que leo cuando comienzo mi dia. Gracias por tu trabajo y dedicacion, Alimentas mi espiritu con la riqueza del tuyo. MUCHAS GRACIAS!!!

 
 

Fidèle et fauché01/03/2016 21:02

Bon anniversaire le blog !

 
 

Denis01/03/2016 12:50

Je suis ce blog depuis sa création. 
J'apprécie surtout les présentations de peinture en général, d'expositions en particulier.
Je déplore le trop grand nombre de fautes de style et d'orthographe dans les articles (sans vouloir vexer le rédacteur de ce blog !).
C'est dire que je suis déjà assez âgé !

Commenter cet article

xristophe 09/03/2016 21:39

(Pour M. Jean-Yves Alt.) Mme Edith le dit elle-même - qu'elle est choquée d'être choquée... et vous, vous la citez tronquée, comme si elle n'était QUE choquée. Moi je lui conseillais - tout en admirant sa subtilité gidienne - de se mettre d'accord avec elle-même, de se... simplifier. Je ne trouve pas ça sibyllin que ça, et ma "littérature" vaut mieux que vos raisonnements boiteux. Pauvres chéris photographiés : la belle affaire....Vous ne seriez pas de "votre époque", par hasard? BA vous dit qu'à la demande, il retire les photos. Il vous dit aussi que, parfois, la malheureuse victime en demande une copie - émue d'être si joliment croquée. Notez tout ça sur vos tablettes et méditez; essayez d'amollir votre psychorigidité.

Jean-Yves Alt 08/03/2016 21:42

Monsieur,
Vous écrivez que vous êtes contre le bénévolat. C'est votre droit même si je pense que le bénévolat permet de sortir de sa bulle. Ce qui est parfois nécessaire. Mais ceci est une autre question.
Vous dites encore que si vous en aviez la possibilité, vous choisiriez un site où les lecteurs devraient payer pour consulter vos articles. C'est encore votre droit. Il vous reste à trouver un hébergeur adéquat. Cela doit exister.
Quel choix préféreriez-vous ? Une « poignée » d'abonnés qui peuvent payer ou comme actuellement plusieurs milliers de visiteurs uniques chaque jour ? La première hypothèse sera-t-elle plus motivante pour écrire ?
Vous abordez la question du nombre d'abonnés en mettant en lien ce nombre et la visibilité de votre blog. Je crains que cette corrélation soit totalement illusoire. A la limite, il serait plus important de cerner l'origine de vos lecteurs : viennent-ils directement sur votre blog ou viennent-ils suite à une recherche précise sur un moteur de recherche ?
Pourquoi employer le terme de « prédateurs » pour parler de vos lecteurs ? Leur nombre fait-il la prédation ? Je trouve vos mots bien acrimonieux.
Vous parlez de paranoïa concernant le fait de laisser des commentaires sur un site qui serait selon votre mot « compromettant » : avez-vous remarqué que vos commentateurs utilisent un pseudo sans jamais mettre de lien vers par exemple leur boîte mail ou leur site ? Comment « lire » cela ? L'anonymat de vos commentateurs est-il à mettre en relation avec votre propre anonymat ?
Permettez-moi d'insister sur le fait que vous ne répondez pas au commentaire d'Edith quand elle vous écrit : « je suis choquée, notamment par les photos volées de jeunes garçons innocents qui ignorent qu'ils sont matés, photographiés et publiés ». J'insiste sur les deux derniers termes « photographiés » et « publiés ». Votre lecteur xristophe vient certes à votre secours – sans répondre à la question d'Edith – avec une explication littéraire et sibylline.
Avez-vous déjà eu des messages de jeunes gens surpris de trouver leurs photographies sur votre site ? Certes la recherche avec « Google Images » n'est pas encore intégrée dans les habitudes, ce qui vous protège de telles demandes.
Vous avez raison d'écrire en réponse à un commentaire que « certains sujets comme les adolescents ou certains points de vue métapolitiques peuvent faire peur ». Quelles conclusions en tirez-vous pour la suite de vos publications ?
Avec mes meilleures salutations.

lesdiagonalesdutemps 08/03/2016 22:11

Merci pour votre long commentaire.
D'abord je ne sais pas si j'ai des milliers de lecteurs mon petit appel avait pour but entre autre de les compter car je le répète je n'ai aucune confiance dans le comptage d'over-blog qui me crédite d'environ 3500 visiteurs individuels par jour. Je n'ai pas besoin d'être motivé pour écrire ou photographier. Je le faisait bien avant le blog et le ferait après si je décidais de l'arrêter mais une poignée de lecteurs payant m'aiderait pour le steack que voulez vous je ne suis pas un pur esprit et cela montrerait que les dits lecteurs font un effort pour accéder au blog, car dans notre société viciée par le mercantilisme ce qui est offert n'a pas de valeur; c'est ainsi.
Contrairement à ce que vous avancez le nombre d'abonné aide à la visibilité d'un blog (ce n'est pas uniquement cela, bien sûr) et c'est le seul critère pour être reconnu par exemple pour avoir des invitations aux vernissages des grandes exposition car contrairement à la fréquentation annoncée par les hébergeurs, le nombre d'abonnés est vérifiable.
Oui oui je suis d'une nature acrimonieuse...
Que voulez vous j'aime les gens qui se compromettent et je n'ai toujours que mépris pour les prudents. Si les commentateurs usent de pseudos en revanche lorsqu'il m'envoie directement des mails avec la fonction lien j'ai leur adresse mail et j'ai plus d'envoies par ce biais que par les commentaires.
J'ai eu plusieurs fois des personnes qui se sont reconnues ou qui ont reconnu un tiers. Deux fois on m'a demandé de retirer ces photos ce que j'ai immédiatement fait; deux fois aussi on m'a demandé si je pouvais envoyer les photos. J'ai répondu favorablement et je me suis exécuté de bonne grâce, les autres fois, 4 ou 5 les personne étaient plutôt contentes d'après leurs messages.
On vit dans un pays où les gens aiment avoir peur, je ne vais pas modifier ma pratique pour ces eunuques!

xristophe 08/03/2016 14:46

"Photos volées des innocents matés"... C'est se loger le doigt entre l'arbre et l'écorce à plaisir... Au plaisir sain, le fallait-il, Edith, ajouter cette goutte du plaisir très malsain, de la chère proclamée mauvaise conscience moderne... Je vous espère absoute, par cette confession hélas sans curé. Que sont-ils devenus, nos curés... tous en enfer pour pelotage de mineurs de 18 ans moins un jour ? Sans eux, nous n'aurions ni les Amitiés particulières et ni La ville, celle dont le prince est un enfant... (de treize ans, en plus !!!)

lesdiagonalesdutemps 08/03/2016 15:21

Je ne considère la photo que volée même si je fais quelques exceptions. Le plus triste ce sont trésors interdits en attente, parfois inconsciente, de mains...

Vince 08/03/2016 13:07

Cher Bernard,
Merci de rappeler qu'au delà d'une contribution financière (puisse mon modeste don vous encourager à poursuivre), chaque collectionneur a un devoir de partage.
Je me dis que sans être éternel, il s'écoulera peut-être 20 ou 30 ans avant que ne réapparaissent sur le "marché" certains des dessins ou peintures que j'ai la chance de posséder...
Dois-je pour autant en priver d'autres passionnés ? Un collectionneur caché et solitaire est un collectionneur triste.
Bien à vous...

lesdiagonalesdutemps 08/03/2016 17:32

merci d'avance. Je crois que le problème du peu d'abonné viens de l'hébergeur qui est mal positionné parmi les autres hébergeurs beaucoup plus importants. Il y a aussi certains sujet comme les adolescents ou certains points de vue métapolitiques qui peuvent faire peur. En un mot la liberté de ton ne rend pas populaire.

Garnier claude 08/03/2016 17:02

J'apprécie votre site.
Moins de 300 abonnés ? Le faire connaître plus largement ? Je vais m'y employer.
Cordialement.

lesdiagonalesdutemps 08/03/2016 14:47

Merci pour votre don
Votre regard sur le fait de collectionner me parait très sain. Je suis entièrement d'accord lorsque vous dites qu'un collectionneur caché est un collectionneur triste. Heureusement il me semble que cette attitude de repli sur soit et ses trésors, est en recul. L'esprit de partage est important c'est dans cet esprit que je fais ce blog.