Picassomania au Grand Palais

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Picassomania au Grand Palais
Erro, Picasso Antibes 1982

Erro, Picasso Antibes 1982

Je n'aurais pas l'outrecuidance de vous affirmer que la visite de cette exposition est indispensable. Mieux vaut pour voir des Picasso se rendre au Musée Picasso qui propose depuis quelques semaines un nouvel accrochage de sa copieuse collection. Néanmoins une visite au Grand Palais permet de voir quelques belles oeuvres du maitre et surtout celles d'artistes qui furent influencés par lui. C'est souvent plaisant et on fait quelques découvertes, parfois on se gratte un peu la tête pour trouver le rapport entre Picasso et le tableau qui vous fait face, mais enfin ce n'est pas tous les jours que l'on voit un mur des toiles hilarantes de Condo et on est heureux de constater que David Hockney continue de se renouveler avec bonheur.

Chéri Samba, Picasso 2000

Chéri Samba, Picasso 2000

Cattelan, Picasso

Cattelan, Picasso

un mur de Picasso

un mur de Picasso

David Hockney, The student, 1973

David Hockney, The student, 1973

Picasso

Picasso

Picassomania au Grand Palais
Picassomania au Grand Palais
installation de David Hockney

installation de David Hockney

Picassomania au Grand Palais
Picassomania au Grand Palais
Picasso

Picasso

Romuald Hazoumé

Romuald Hazoumé

Picassomania au Grand Palais
Romuald Hazoumé

Romuald Hazoumé

Picassomania au Grand Palais
Picassomania au Grand Palais
Picassomania au Grand Palais
Picassomania au Grand Palais
Picassomania au Grand Palais
Picassomania au Grand Palais

Commenter cet article

ismau 02/03/2016 19:04

En attendant votre deuxième billet, voilà qui m'aura donné l'occasion de revisiter votre intéressant Hockney- Bilbao 2012 . Mes dernières expos Hockney sont beaucoup plus anciennes : 1999 au Centre Pompidou et au Musée Picasso ( il y avait en même temps ses photos à la MEP mais je ne les avais pas vues ) .Moi qui suis une inconditionnelle d'Hockney - que j'ai lu avec bonheur également - je me demande bien pourquoi j'ai osé le vieillir ainsi en inversant ses ''chiffres'' !

lesdiagonalesdutemps 02/03/2016 21:37

Je me souviens bien de l'expo du Centre Pompidou qui était sur la série du Canon et qui était curieusement située au rez de chaussée du bâtiment. Cet espace est actuellement en travaux. En revanche l'exposition au Musée Picasso (que je vais bientôt revoir, je suis invité au vernissage de Picasso sculpture, billet à suivre) ne me dit rien du tout. Je me souviens de la première exposition Hockney que j'ai vue, cela était à la galerie Claude Bernard vers la fin des années 70, dans le même temps non loin de là il y avait une exposition de ses polaroids dans une petite galerie (ce n'était pas encore ses photos cubistes). Mais la plus mémorable des exposition Hockney est celle que j'ai vue à la Tate Gallery, j'ai le catalogue, vers 1990.

ismau 01/03/2016 14:51

J'ai beaucoup aimé cette exposition, riche d'oeuvres de qualité, d'une variété remarquable et d'une thématique passionnante : derrière l'amusant exercice de style de l'hommage à Picasso, se poser la question de sa postérité ou de son actualité … Les superbes images vidéos multi-écrans d'Hockney ( à voir en mouvement ) m'ont particulièrement séduite - à 87 ans il se renouvelle encore ! Et puis de nombreuses peintures et sculptures de ''maîtres'', dont quelques Oldenburg, Basquiat, Lichtenchtein, Wahrol, Jasper Johns, etc . J'ai eu plus de mal avec les toiles ''hilarantes'' de Condo, que je ne connais pas bien, sauf un peu grâce à votre blog .

lesdiagonalesdutemps 01/03/2016 16:00

Suivra un deuxième billet sur cette exposition. L'installation vidéo d'Hockney est très réussie et différente de celles que j'avais pu voir dans son exposition de Bilbao (voir le blog). En effet Hockney ne cesse de se renouveler mais il n'a pas 87 ans mais 79. Je suis un inconditionnel de Condo mais je ne fais pas école...