Sepik, arts de Papouasie Nouvelle-Guinée au Musée du quai Branly (3 et fin)

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Sepik, arts de Papouasie Nouvelle-Guinée au Musée du quai Branly (3 et fin)
Sepik, arts de Papouasie Nouvelle-Guinée au Musée du quai Branly (3 et fin)
Sepik, arts de Papouasie Nouvelle-Guinée au Musée du quai Branly (3 et fin)
Sepik, arts de Papouasie Nouvelle-Guinée au Musée du quai Branly (3 et fin)
Sepik, arts de Papouasie Nouvelle-Guinée au Musée du quai Branly (3 et fin)
Sepik, arts de Papouasie Nouvelle-Guinée au Musée du quai Branly (3 et fin)
Sepik, arts de Papouasie Nouvelle-Guinée au Musée du quai Branly (3 et fin)
Sepik, arts de Papouasie Nouvelle-Guinée au Musée du quai Branly (3 et fin)
Sepik, arts de Papouasie Nouvelle-Guinée au Musée du quai Branly (3 et fin)
Sepik, arts de Papouasie Nouvelle-Guinée au Musée du quai Branly (3 et fin)
Sepik, arts de Papouasie Nouvelle-Guinée au Musée du quai Branly (3 et fin)
Sepik, arts de Papouasie Nouvelle-Guinée au Musée du quai Branly (3 et fin)
Sepik, arts de Papouasie Nouvelle-Guinée au Musée du quai Branly (3 et fin)
Sepik, arts de Papouasie Nouvelle-Guinée au Musée du quai Branly (3 et fin)
Sepik, arts de Papouasie Nouvelle-Guinée au Musée du quai Branly (3 et fin)
Sepik, arts de Papouasie Nouvelle-Guinée au Musée du quai Branly (3 et fin)
Sepik, arts de Papouasie Nouvelle-Guinée au Musée du quai Branly (3 et fin)
Sepik, arts de Papouasie Nouvelle-Guinée au Musée du quai Branly (3 et fin)
Sepik, arts de Papouasie Nouvelle-Guinée au Musée du quai Branly (3 et fin)
Sepik, arts de Papouasie Nouvelle-Guinée au Musée du quai Branly (3 et fin)
Sepik, arts de Papouasie Nouvelle-Guinée au Musée du quai Branly (3 et fin)
Sepik, arts de Papouasie Nouvelle-Guinée au Musée du quai Branly (3 et fin)
Sepik, arts de Papouasie Nouvelle-Guinée au Musée du quai Branly (3 et fin)
Sepik, arts de Papouasie Nouvelle-Guinée au Musée du quai Branly (3 et fin)
Sepik, arts de Papouasie Nouvelle-Guinée au Musée du quai Branly (3 et fin)
Sepik, arts de Papouasie Nouvelle-Guinée au Musée du quai Branly (3 et fin)
Paris, octobre 2015

Paris, octobre 2015

Commenter cet article

ismau 07/11/2015 18:09

Cette dernière partie de la visite, toujours aussi intéressante – avec ses panneaux explicatifs - et très bien photographiée, avec de nouvelles belles peintures et sculptures crocodiliennes . Sous la frise porte-crânes ( curieux objet décoratif ), j'aime bien cette sculpture totem toute en hauteur, à peau de reptile, qui tire une langue de caméléon … et aussi toutes les sculptures qui montrent un visage-masque, et l'ensemble du corps à la fois très stylisé et très sexué .

lesdiagonalesdutemps 07/11/2015 18:40

Le porte crâne, très décoratif, hélas présenté vide, servait à ranger les têtes coupées des vaincus. La qualité de l'objet m'a convaincu que les papous étaient tout comme nous et les autres peuplades de notre planète capable de grands raffinements artistiques et techniques et de cruauté. Comme c'est beau un avion de chasse ou une rapière de Tolède damasquinée aussi jolie que leur massues finement sculptées.