une plongée dans les archives d'Egermeier

Publié le par lesdiagonalesdutemps

une plongée dans les archives d'Egermeier
une plongée dans les archives d'Egermeier
une plongée dans les archives d'Egermeier
une plongée dans les archives d'Egermeier
une plongée dans les archives d'Egermeier
une plongée dans les archives d'Egermeier
une plongée dans les archives d'Egermeier
une plongée dans les archives d'Egermeier
une plongée dans les archives d'Egermeier
une plongée dans les archives d'Egermeier

Je réitère mon appel. Si vous avez des informations sur Karel Egermeier soyez assez aimable de me les communiquer. Si vous avez une idée sur les lieux et la datation des photos ci-dessus n' hésitez pas à m'en faire part.

 

Verser Retrouver Egermeier sur le blog:  En feuilletant l'album de l'ONU d'Egermeier ,   Egermeier illustre de Montherlant ,   Egermeier le voyage en Italie 4  ,   retour sur EGERMEiER  ,   Egermeier le voyage en Italie 3 ,   Egermeier le voyage en Italie 2  ,  Egermeier le voyage en Italie  ,  Egermeier au zoo de Vincennes en 1951  ,   Roger Peyrefitte photographie par Egermeier  ,    Jeux sur les fortifs? par Egermeier   ,  par Egermeier de Piéral   Egermeier, jeune sportif d'antan Dans la campagne   ,   Karel Egermeier    Egermeier, En voiture!  ,  Egermeier, voyage en Italie 5  , EGERMEIER, la vigie  ,  EGERMEIER photographe du scoutisme ,   Karel Egermeier ,  EGERMEIER, la vigie ,  Egermeier, Voyage en Italie (6) ,  Karel Egermeier   ,  les photos EGERMEIER de scouts (2) ,   les photos EGERMEIER de scouts (3)  de l'ONU tirage d'Egermeier  EGERMEIER Et Ses scouts  juin plongée DANS LES archives d'Egermeier  7 / 3/2015, juin plongée DANS LES archives d'Egermeier (2)  10/09/2014,  Egermeier,  Voyage en Italie (7) ,Egermeier, photos en vrac  05/09/2014,  Une plongée DANS LES archives d'Egermeier, 01/10/2015, Une plongée DANS LES archives d'Egermeier  18/1/2015,  juin plongée DANS LES archives d'Egermeier  29/1/2015, juin plongée Dans Les archives d'Egermeier (3)  12/10 / 2014, juin plongée DANS LES archives d'Egermeier (4) 17/10/2014, Une plongée DANS LES archives d'Egermeier (5)  11/07/2014,  Une plongée DANS LES archives d'Egermeier  14/3/2015,  Une plongée DANS LES archives d'Egermeier  19/2/2015,  juin plongée DANS LES archives d'Egermeier  20/2/2015,Une plongée DANS LES archives d'Egermeier  28/4/2015,  Une plongée DANS LES archives d'Egermeier  18/5/2015,  Egermeier, jeune sportif d'antan Dans la campagne , juin plongée DANS LES archives d'Egermeier  17/1/2015,  Une plongée DANS LES archives d'Egermeier (7)  12/08/2014, Une plongée Dans le fond Egermeier (3)  ,  juin plongée DANS LE friands Egermeier (4)  23/8/2014,  juin plongée DANS LE friands Egermeier (5)  28/8/2014, juin plongée DANS LES archives d'Egermeier  5/10 / 2014, Une plongée DANS LE friands Egermeier (1) , 08/09/2014,  Une plongée DANS LE friands Egermeier (2)  08/12/2014,  Une plongée DANS LES archives d'Egermeier (6) 26/11/2014,  Peyrefitte et Egermeier ,  juin plongée DANS LES archives d'Egermeier 22/3/2015,  when Egermeier photographiait l'intimité de Roger Peyrefitte et d'Henry de Montherlant , une plongée dans les archives d'Egermeier, 23/5/2015, Une plongée dans les archives d'Egermeier Publié le une plongée dans les archives d'Egermeier Publié le 

Publié dans photographe

Commenter cet article

xristophe 12/10/2015 15:17

"Le short et la cravate", un titre à honorer - exercice oulipien !

xristophe 11/10/2015 16:31

Les pélicans, c'est très chic sur les pantalons. (Mais alors il en faut bcp, à foison !)

lesdiagonalesdutemps 11/10/2015 19:31

J'ai eu des mouettes sur un bermuda mais ce dernier à vécu. J'ai des scorpions sur un polo (deux vêtement Ralph Lauren, une de mes marques préférées mais pas de pélicans sur les pantalons, hélas.

xristophe 11/10/2015 16:29

Sur la cravate : mon grain de sel perso. (On trouve tout sur ce blog - c'est comme, jadis, aux Galeries Lafayette) On dit (qui ça ? je crois, lui-même) qu'Angelo Rinaldi n'écrirait jamais sans cravate : par respect pour la langue française. (Peut-être un propos de provocation.) Ado moi je les détestais. Je n'en mettais que pour aller à l'Opéra : on disait que, sans elle, on n'entrait pas... C'est mon père qui me harnachait. (Lui n'allait pas à l'Opéra) J'avais un peu honte avec ça. Et maintenant, je déteste qu'on les déteste : c'est depuis 68 ! (Mais je ne sais toujours pas faire ce fichu noeud, et ne sais plus où est mon père - parti retrouver Augiéras à l'époque où, ni l'un ni l'autres de ces deux amis n'en portait) J'aimais celle de Gilbert Bécaud (à pois, toujours la même) qu'il dénouait sur scène l'air très crispé, soudain incommodé. J'ai souvent admiré celles - sublimes - de Pivot !

lesdiagonalesdutemps 11/10/2015 19:29

En fait aujourd'hui j'en porte très rarement sinon aux enterrement (mais en général comme Gide, je me défile pour ce genre de cérémonie) j'en ai une spécialement. Elle est gris foncée avec... de minuscules éléphants roses (discernables qu'aux remerciements...). En effet il y a de tout sur le blog (surtout de brillants commentaires) c'est ce que j'aime.

Olivier 10/10/2015 21:02

Pas une privation de liberté, non, je ne pense pas l'avoir vu ainsi. Mais dans le milieu où je suis né, personne jamais ne portait de cravate, sinon pour les mariages ou les enterrements. Dans ma petite tête de gamin, c'était le signe même de la convention absurde ; esthétiquement, je ne me suis jamais posé la question.
Il faut dire que par ailleurs, je ne porte pas non plus le moindre bracelet ou collier ; je n'ai même plus de montre depuis plus de dix ans ^_^. J'imagine que cela s'accorde à la nudité de mes murs. Je crains d'être une cause perdue pour l'embellissement de ce monde, mais je vous promets de ne pas finir comme Augiéras !

lesdiagonalesdutemps 11/10/2015 09:29

Tout en étant un maniaque de l'exactitude horaire (ce qui se retrouve dans mes critiques de livres puisque je traque régulièrement les incohérences chronologiques) comme vous je ne porte ni montre ni bijou et je n'ai pas de téléphone portable (en fait mon iphone me sert à écouter France-Culture dans ma salle de bain! Quand aux convention j'y suis très attaché. Je crois au signes et des plus quotidiens comme garde de fous à la barbarie (les lectures de Finki et de Barthes alliées ont donné je crois de drôle de choses dans ma caboche.).

Olivier 10/10/2015 15:00

Le short et la cravate pour ces jeunes gens, quel style, tout de même, et quelle époque ^_^ (souvenir : j'ai trié un jour les métiers que je ne voulais surtout pas exercer, et j'ai noté tous ceux qui obligeaient à porter une cravate !).

lesdiagonalesdutemps 10/10/2015 15:27

Je n'ai jamais vu la cravate comme un symbole de privation de liberté; il y en a de très belles en particulier de la maison Hermes. J'en ai une de ce faiseur avec des petits hippopotames, une autre avec des petits pélicans. Elles ont plus de trente ans et sont encore très bien. Elles habillent agréablement le triangle blanc que laisse le veston.