Adi Nes

Publié le par lesdiagonalesdutemps

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Publié dans photographe

Commenter cet article

ismau 13/10/2015 14:54

La 3ème avant-dernière, d'une tablée, reprend visiblement la Cène . Mais il y aurait un disciple de trop, si je compte bien . Que signifie ?
Du cinéma gay israélien, je ne connais que ''la Bulle'' d'Eytan Fox, et ''Tu n'aimeras point '' d'Haim Tabakman . Tous deux excellents, mais aucun à la gloire de l'armée .

lesdiagonalesdutemps 13/10/2015 15:20

C'était à Eytan Fox auquel je faisais surtout allusion. Il a fait un film, son premier je crois, dont le titre m'echappe qui relate une histoire d'amour clandestine entre deux militaires.

Olivier 13/10/2015 12:46

Comme quoi, Tsahal mène à tout et même l'armée peut avoir du bon. On voudrait croire ces photos prises sur le vif, mais j'en doute ^_^.

lesdiagonalesdutemps 13/10/2015 13:10

ces photos, indéniablement posées vient en écho à un certain cinéma gay israélien.