Stephane Gizard

Publié le par lesdiagonalesdutemps

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Publié dans photographe

Commenter cet article

Olivier 27/09/2015 14:10

J'aime vraiment beaucoup ce travail artistique. Mais dis comme cela, à quoi bon ? Alors je tente de savoir pourquoi je suis si sensible à cette série, et après quelque introspection je crois que c'est l'opposition (ou la conjugaison) présente sur quasiment chaque photo de la chaude souplesse de la courbe des corps d'un côté et de la froide minéralité géométrique linéaire des éléments du décor qui me touche (attention, je sais que je ne découvre rien d'original en soi, mais quand j'en prends conscience pour moi, cela me subjugue).