Sophie Bassouls illustre ma bibliothèque (5 et fin)

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Sophie Bassouls illustre ma bibliothèque (5 et fin)

Le camp des saints

Sophie Bassouls illustre ma bibliothèque (5 et fin)

Cordelia ou l'Angleterre 

Sophie Bassouls illustre ma bibliothèque (5 et fin)

La maison vide

Sophie Bassouls illustre ma bibliothèque (5 et fin)

Les dames de France

Sophie Bassouls illustre ma bibliothèque (5 et fin)

Boy

Sophie Bassouls illustre ma bibliothèque (5 et fin)

Printemps au parking

Sophie Bassouls illustre ma bibliothèque (5 et fin)

Les nouveaux aristocrates

Sophie Bassouls illustre ma bibliothèque (5 et fin)

Montherlant sans masque

Sophie Bassouls illustre ma bibliothèque (5 et fin)

Le pavillon des cancéreux

Sophie Bassouls illustre ma bibliothèque (5 et fin)

Journaux

Sophie Bassouls illustre ma bibliothèque (5 et fin)

Le roi des aulnes

Sophie Bassouls illustre ma bibliothèque (5 et fin)

Les Eygletière

Sophie Bassouls illustre ma bibliothèque (5 et fin)

Le garçon d'orage

Sophie Bassouls illustre ma bibliothèque (5 et fin)

La symphonie des adieux

Sophie Bassouls illustre ma bibliothèque (5 et fin)

Blitz

Sophie Bassouls illustre ma bibliothèque (5 et fin)

Attitude anglo-saxonnes

Sophie Bassouls illustre ma bibliothèque (5 et fin)

Dictionnaire des intellectuels français

Sophie Bassouls illustre ma bibliothèque (5 et fin)

Le bucher des vanités

Sophie Bassouls illustre ma bibliothèque (5 et fin)

L'oeuvre au noir

Publié dans livre, photographe

Commenter cet article

xristophe 26/08/2015 15:36

Mais "l'action" est toujours gelée je crois, chez Rinaldi - le présent n'est qu'un contenant de remembrances, d'anamnèses entassées... Dans le passé sont les actions : "cela agit" dans le passé, chatouillé par le présent : mille histoires entrelacées débusquées par "associations d'idées" - pendant une station au café ou la recherche dans Paris nocturne d'un taxi le chat du narrateur enfermé dans un sac au sortir du vétérinaire... etc. Le vecteur du récit n'est pas "l'action" - mais il y a "de l'action" (pê moins que dans Nestor Burma - et encore...)

lesdiagonalesdutemps 26/08/2015 15:55

Très belle analyse concise de l'art rinaldien mais cela pourrait presque s'appliquer à Modiano. Ces deux auteur sont à la recherche du temps enfui (perdu) que l'on retrouve partiellement dans les diagonales et qui parfois comme chez ces auteurs est inscrit (le temps) dans une géographie (Pascal et le Colisée, le pont neuf emballé...)

xristophe 25/08/2015 20:47

Ah voilà "mon Angelo-Bassouls" - tel que mon exemplaire en grand format le fait jeune prince de mon musée perso... (Plus un second, dans un escalier de ruelle) Le Tournier n'est pas mal... Yourcenar dans le Maine, sans doute, pays froid... Printemps au Parking, comme par hasard (une bon souvenir de mes 70th)... (De toutes façons tous ces portraits sont des chefs-d'oeuvre) Merci du partage comme dirait quelqu'un

lesdiagonalesdutemps 25/08/2015 21:03

J'espère que ma petite liste vous incitera à lire quelques un des ouvrages que j'ai sélectionné pour vous apercevoir qu'il n'y a pas que Rinaldi... de ce dernier avez vous lu La maison des atlantes, très très bien aussi.

Bruno 25/08/2015 16:52

De Christiane Rochefort, je recommande le très curieux "Ma Vie revue et corrigée par l'Auteur" chez Stock, 1978

lesdiagonalesdutemps 26/08/2015 06:54

Je n'est été déçu par aucun des livres de Rinaldi même si dans ses dernier l'immobilisme de l'action, si je puis dire est un peu trop rouselienne et pourtant Impression d'Afrique m'a ravi.

xristophe 26/08/2015 01:45

Bien sûr La maison des atlantes - lu après Les Jardins du consulat, lu après le recommandé par vous d'en premier lire Les dames de France, et Dernières nouvelles de la nuit - en ce moment Les jours ne s'en vont pas longtemps. (J'en oublie un je crois - car c'est la nuit !) Et je vais le moins vite possible et tout cela sans lui envoyer un seul mot de remerciement. Quelle honte...

lesdiagonalesdutemps 25/08/2015 16:57

Je ne conais pas du tout ce livre et même je ne me souviens pas d'en avoir entendu parler...