Pavlos Mathiopoulos (1876-1959), l'esprit de la Belle Époque en Grèce

Publié le par lesdiagonalesdutemps

 

Self-Portrait

 

 Portrait de jeune garçon assis
 
 Portrait Homme
 
 Portrait Nikiforos Lytras
 
 Portrait Odyssseus Fokas
 
 Homme nu
 
Hommes nus


Né à Athènes en 1876, Pavlos Mathiopoulos, a étudié la peinture à l'École des Beaux-Arts d'Athènes, qui avait comme professeur Nikiforos Lytras. Plus tard, il fut l'élève de Jean Joseph Benjamin Constant, Jean Paul Laurens et Jules Lefebvre à l'Académie Julian à Paris.

 Homme nu
 
Femme nue
 
Dame avec un chien
 
Après la pluie sur la rue de la Reine Sofia
 
Féminiser
 
Rue Panepistimiou
 


Retour à Athènes en 1903, devenant peintre plutôt à la mode dans la bourgeoisie athénienne dans les premières décennies du siècle passé. Il a été professeur de la Faculté des Beaux-Arts jusqu'en 1949 a été choisi académique.

Portrait Ioannis Polemis
 
Homme nu
 
Portrait de Katerini Hadjithanasiou
 
Femme nue
 
Roses blanches
 
Homme nu


Dans sa palette, il utilise principalement des nuances de couleur pastel. Il travaille surtout sur papier. En utilisant un pinceau impressionniste. Il a souligné en particulier dans les portraits de la haute société et l'homme nu grec et toutes les expressions sophistiquées d'une époque. 
L'influence des symbolistes français, est clair dans ses œuvres allégoriques. Il a également fait de nombreuses affiches avec des dessins inspirés par la Belle Époque 
Il est mort à Athènes en 1956. + Information: 
http://www.nationalgallery.gr http://www.larissa-katsigras-gallery.gr/

Publié dans peinture

Commenter cet article