Antoon Van Dyck - Dedalus et Icare, 1630

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Antoon Van Dyck - Dedalus et Icare, 1630

Publié dans peinture

Commenter cet article

Jean-Claude 10/08/2015 13:27

Alors, vous, vous dîtes : « Je me suis perdu dans vrai dédalus » ?

xristophe 13/08/2015 03:00

"Perdre bcp de temps" ! ! ! On peut dire, plus élégamment :" passer bcp de temps" - "se délecter interminablement" - etc - ce qui n'est pas du tout le "perdre" ! ! !

lesdiagonalesdutemps 10/08/2015 19:30

Je ne me lasse jamais des compliments et puis vous pouvez faire des dons ou encore autre chose inventez

Jean-Claude 10/08/2015 18:29

Ce n’était pas vraiment une critique puisqu’il y avait une note d’humour : une vraie critique se fait sérieusement, ce qui n’a pas été le cas de ma remarque.
Pour le reste, on ne peut pas vous faire de compliments chaque fois que vous publiez qq chose d’intéressant, car vous publiez beaucoup, et des compliments quotidiens nous feraient perdre bcp de temps ! Recevez donc ce remerciement valable pour tout ce que j’ai lu avec intérêt.

lesdiagonalesdutemps 10/08/2015 18:12

C'est facile de critiquer quand on ne fait rien. J'ai en effet oublié de traduire. Je ne suis pas contre les critiques mais je m'étonne que vous n'ayez que ça à dire sur mon blog qui contient des photos peu admises des opinions politiques et littéraires contestables quand elles ne sont réprouvées qui en plus contiennent moult fautes d'orthographe et de syntaxe sans parler des photos qui ne s'affichent pas et des liens morts...