Les lettres d'amour du peintre Lucian Freud au poète Stephen Spender

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Les lettres d'amour secrets du peintre Lucian Freud le poète Stephen Spender

 
 
 "Avez-vous vu l'expression de ma joie pure (et mes yeux brillants) quand je reconnaissais votre main?
 
Et le ton de certaines lettres est assez «libidineux» et se réfère à "quelque chose de délicate en dessous de la ceinture." 
 
Les lettres d'amour du peintre Lucian Freud au poète Stephen Spender
 
 
 
 
 
 Lucian Freud 
 
 
Stephen Spender
 
 
 
 
  
dessins et Portrait de  Stephen Spender par Lucian Freud  réalisés entre 1936  et 1940 
 
 
 

Publié dans peinture

Commenter cet article

Olivier 28/09/2015 21:48

De Stephen Spender, "Le temple" se lit (ou se relit) très bien.

xristophe 11/06/2015 15:37

Première fois que me plait une peinture (mais ce sont des dessins...) de Lucian. (Ismau va me battre...)

lesdiagonalesdutemps 11/06/2015 15:59

Il y a deux manières chez Lucian Freud, la première à laquelle appartiennent ces dessins (proche de ce que faisait à la même époque à Londres Minton), il travaillait alors assis et la seconde beaucoup plus célèbre lorsqu'il s'est mis debout face à son chevalet.