Jean-Dominique van Caulaert (1879 – 1979), réédition complétée

Publié le par lesdiagonalesdutemps

1926

1926

Van Caulaert Oil On Canvas

1933

 

Couple à la gazelle de Jean-Dominique van Caulaert

  

 

Je ne remercierai jamais assez Vince, un très aimable commentateur, qui j'espère va récidiver dans l'exercice, de m'avoir mis sur la piste de Jean-Dominique van Caulaert  (1879 – 1979) qui a peint la merveille émoustillante ci-dessus. J'avais innocemment par un froid polaire photographié la peinture ci-dessous un dimanche matin aux puces de Vanves, qui fut jadis un de mes lieux de perdition, sans connaitre l'auteur du tableau.

 

 

neiko-0453.jpg

 

 

Jean Dominique van Caulaert (French, 1877-1979)

 

P1040790.jpg

 

On peut se demander en voyant les oeuvres ci-dessous si les représentations de Jean-Dominique van Caulaert de vierges à l'enfant ne seraient pas en fait un prétexte pour peindre de jolis très jeunes garçons.

 

P1040791.jpg

 

P1040796.jpg

 

P1040800.jpg

 

 

Ce monsieur n'a pas peint que des vierges à l'enfant, un peu grandet l'enfant d'ailleurs, mais semble-t-il s'est surtout nourri grâce à son talent d'affichiste particulièrement axé sur les vedettes du music-hall dans l'entre-deux guerre dans un style très inspiré pour certaines de l'art nouveau. Il compose sa première affiche en Belgique en 1916. En 1923 et 1924 il illustre des couvertures de partitions musicales pour un éditeur belge, Musical Office, pour lequel travailleront aussi Magritte et d'autres peintres. Il a également oeuvré pour le théâtre et le cinéma. Il est l'auteur de l'affiche du film de Marcel Pagnol "La belle meunière"

 

Jean-Dominque Van Caulaert - Mistinguett

Claude Andree Maquette Framed Giclee Print

 

 

J.D. VAN CAULAERT

1935

JEAN DOMINIQUE VAN CAULAERT (French, 20th

 

Vintage French Posters

 

 

Scala to Bruxelles Framed Giclee Print

 

 

Alors que d'autres de ses oeuvres relèvent d'un post-impressionisme très influencé par Vlaminck comme ce paysage ci-dessous.

 

 

Cuadro neoimpresionista al óleo por Van Caulaert.

 

D'autres paysages sont d'une facture plus sage comme cette "rue saint Vincent" ci-dessous.

 

Il s'est aussi adonné aux portraits, et même aux portraits mondains comme le prouve cet extrait des actualités cinématographiques de 1944. il peint le tout-Paris jusqu'aux années 1950. Il part pour les États-Unis en 1951 et travaille 8 mois par an à New York et 4 à Paris, jusqu'à sa mort, survenue à la Villa des Arts à Montmartre. Il avait été fait chevalier de la Légion d'honneur.

Il a habité dans un pavilon-atelier à l'entrée de la Villa des Arts à Paris, à son retour des Etats-Unis. Il a été l'ami de Marcel Jean, écrivain du groupe surréaliste, et du peintre Louis Marcoussis. 

 

 

 

 

1955

 

 

Capture-d-ecran-2014-02-05-a-13.03.59.jpg

Marlène Dietrich  

 

Capture-d-ecran-2014-02-05-a-13.21.10.jpg

la mome Moineau

 

On trouve aussi sous sa signature des scènes de genres et des natures mortes. 

 

 

Capture-d-ecran-2014-02-05-a-13.01.49.jpg

 

 

 

Van Caulaert tutoie aussi parfois le symbolisme.
 
Capture-d-ecran-2014-02-05-a-11.45.53.jpg
Chers visiteurs si vous avez des photos d'oeuvres de cet artiste ou des informations sur lui ne m'oubliez pas pour que je puisse compléter ce billet. A cet appel, Vincent M. m'a envoyé les images de quatre merveilles, j'espère qu'il sera imité.
.
Commentaires lors de la première édition de ce billet
.
Laissé par : Vince 
  • Un peintre et un affichiste de grand talent, dont la cote encore très raisonnable monte doucement. Je ne sais pas si il aimait les garçons, mais il les a souvent représentés, généralement en compagnie d'une "vierge" alibi....
Laissé par : JACK 
  • UNE VERSION de "la femme et l'enfant a été" vendu à Cannes en fevrier 2008 pour 1030€ :

    Femme et enfant (1934)


    Prix au marteau 850 € Estimation basse 300 € Estimation haute 400 € Date de vente 23/02/2008 Maison de vente / Lieu Issaly-Pichon (S.V.V)
    Azur Enchères Cannes SARL
 
Portrait de jeunesse du comédien Pierre Ducornoy , 1936

Portrait de jeunesse du comédien Pierre Ducornoy , 1936

Jean-Dominique van Caulaert (1879 – 1979), réédition complétée

Je remercie Ismau de m'avoir transmis les pages que de la regrettée revue In avait consacré au peintre Jean-Dominique van Caulaert (voir ci-dessous).

Jean-Dominique van Caulaert (1879 – 1979), réédition complétée
Jean-Dominique van Caulaert (1879 – 1979), réédition complétée
Jean-Dominique van Caulaert (1879 – 1979), réédition complétée
Jean-Dominique van Caulaert (1879 – 1979), réédition complétée

Publié dans peinture

Commenter cet article

Felyx 02/07/2015 05:03

Am I the only one to see in the second painting (vierge, enfant et unicorne) a boy with a huge erection that's being stroked by the "virgin mother?" The series is downright disturbing, with the women in each painting having a rather ambiguous demeanor toward a naked boy who is far too old to sit on her laps. I wager any psychoanalyst would have a field day with these paintings and that Mr Caulaert must have had a complex love-hate relationship with his mother.... Skeptical? Note that the last painting in the series features a butterfly, the symbol of Psyche.

Vince 05/06/2015 23:25

Bravo ! Ces nouveaux documents confirment effectivement la piste que j'avais évoquée. Van Caulaert appréciait beaucoup les jeunes garçons. Je vous enverrai bientôt un autre dessin... Savez-vous si le tableau en haut de page daté 1926 est à vendre quelque part ?

lesdiagonalesdutemps 08/06/2015 11:38

Je suis toujours intéressé par de nouveaux documents. Malheureusement je ne sais rien sur le tableau que vous citez.