rétrospective Télémaque au Centre Pompidou (2)

Publié le par lesdiagonalesdutemps

rétrospective Télémaque au Centre Pompidou (2)
rétrospective Télémaque au Centre Pompidou (2)
rétrospective Télémaque au Centre Pompidou (2)
rétrospective Télémaque au Centre Pompidou (2)
rétrospective Télémaque au Centre Pompidou (2)
rétrospective Télémaque au Centre Pompidou (2)
rétrospective Télémaque au Centre Pompidou (2)
rétrospective Télémaque au Centre Pompidou (2)
rétrospective Télémaque au Centre Pompidou (2)
rétrospective Télémaque au Centre Pompidou (2)
rétrospective Télémaque au Centre Pompidou (2)
rétrospective Télémaque au Centre Pompidou (2)
rétrospective Télémaque au Centre Pompidou (2)
rétrospective Télémaque au Centre Pompidou (2)
rétrospective Télémaque au Centre Pompidou (2)
rétrospective Télémaque au Centre Pompidou (2)
rétrospective Télémaque au Centre Pompidou (2)
rétrospective Télémaque au Centre Pompidou (2)
rétrospective Télémaque au Centre Pompidou (2)
rétrospective Télémaque au Centre Pompidou (2)
(détail)
(détail)

(détail)

rétrospective Télémaque au Centre Pompidou (2)
autoportrait

autoportrait

Commenter cet article

xristophe 07/05/2015 16:09

Identifier au titre (faux, perso) suivant : "Adolescent tenté de se toucher devant une oeuvre d'art moderne". (Et encore une perversion inédite !)

ismau 07/05/2015 15:35

Merci pour cette intéressante visite, qui me donne des nouvelles de Télémaque . A la fin des années 70 quand je l'ai découvert, il nous était présenté avec ses copains de la Figuration Narrative comme un artiste de premier plan, et je l'aimais beaucoup . Mais j' ignorais tout de ses récentes peintures, qui semblent - au contraire de celles de Marcial Raysse - avoir peu évolué ( ce n'est pas forcément une critique )

lesdiagonalesdutemps 07/05/2015 22:41

Mes photos suivent l'ordre chronologique. Je trouve qu'il a tout de même une évolution dans son travail, certes on n'y voit pas un changement radical comme chez Raysse que je ne classerais pas dans la figuration narrative comme Fromanger, Erro, Monory ou Cuéco mais je dois dire que je préfère la relative constance de Télémaque à la métamorphose de Raysse.