j'ai croisé un vieillard boiteux

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Cet après midi, rue de Verneuil, j'ai croisé un vieillard boiteux, presque chauve, l'oeil éteint sous une lourde paupière, las, miné: Montherlant. En cet homme, une sorte de crime que j'ignore, un remord dont je sais rien a tué l'orgueil. C'est une loque. Et pourtant, quel homme.

Jacques Chardonne, lettre à Paul Morand le 26 janvier 1961

Publié dans citations

Commenter cet article

xristophe 22/05/2015 02:22

Montherlant n'a jamais été chauve, il avait le cheveux ras, c'est tout ; et ce jour-là, il avait passé une nuit de drague harassante, voilà tout... cher Chardonne...