Foncine photographe (2)

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Foncine photographe (2)

Je connaissais les ayant-droit acariâtres, le plus souvent des veuves abusives de tous les sexes, mais je n'avais jamais été encore confronté à des admirateurs accapareurs dont la seule vocation est de faire coincider l'image de leur grand homme avec celle qu'ils se font de lui. Un récent billet sur Foncine photographe les a débusqués (voir les commentaires du post: http://www.lesdiagonalesdutemps.com/2015/04/foncine-photographe.html). Ceux-ci me traitent de voleur (entre autres) pour avoir osé reproduire sur mon blog des photos de Jean-Louis Foncine. Photos semblables à celles qu'il vendait en compagnie de son fils dans le stand que ce dernier possédait sur le Marché du livre Georges Brassens à Paris. Je voudrais rappeler que ce qui préside l'esprit de la toile c'est l'esprit de partage. En outre il me semble qu'il est coupable de mettre sous le boisseau un pan de la création d'un artiste sous le prétexte que cette partie de son oeuvre fait que son auteur ne correspond pas à ce que l'on voudrait qu'il soit.

Les photos de ce billet proviennent probablement de la défunte revue des amis du Signe de Piste.

Foncine photographe (2)
Foncine photographe (2)
Foncine photographe (2)

Pour retrouver Jean-Louis Foncine sur le blog:

http://www.lesdiagonalesdutemps.com/article-un-si-long-orage-les-eaux-vertes-de-la-floha-de-jean-louis-foncine-122796685.html

http://www.lesdiagonalesdutemps.com/article-un-si-long-orage-les-enfants-trahis-de-jean-louis-foncine-122534121.html

http://www.lesdiagonalesdutemps.com/2015/04/foncine-photographe.html

Publié dans photographe

Commenter cet article

Bruno 19/04/2015 11:56

Bien avant le Parc Brassens, que je n'ai point fréquenté, JLF vendait de superbes tirages de ses oeuvres à la boutique du Signe de Piste sise rue Garancière à Paris. Hélas, seuls les plus de 70 ans peuvent s'en souvenir... Gabriel Matzneff évoque plusieurs fois cette "antre" dans son journal. Merci pour le partage

lesdiagonalesdutemps 19/04/2015 14:07

Jean-Louis Foncine qui contrairement à ses actuels "admirateurs" avait plaisir à partager son savoir et son oeuvre. J'ai moi aussi fréquenté cette librairie (mais je n'ai pas encore soixante dix ans) mas alors Jean-Louis Foncine n'y officiait plus. Il avait été remplacé par deux dames d'un certain âge très distinguées auxquelles ont demandait à voir la boite de photos. Celle-ci était apportée comme le Saint-Sacrement. A l'intérieur on faisait son choix parmi des photos de jeunes garçons signées Egermeier, Foncine, Dach, Simonot, Simonet, Le Doaré... On repartait avec quelques clichés pour une somme très modique.

anomyme 19/04/2015 09:54

Message reçu de l'animateur de ce blog au sujet des dites images. et je vous laisse juge de qui insulte l'autre....
" J'ai rarement vu un crétin de votre envergure. Je vous informe que d'une part, sauf si vous m'en apportez la preuve vous n'êtes pas l'ayant droit de Jean-Louis Foncine et que d'autre part ces photos en regard à leur ancienneté sont tombées dans le domaine public. Enfin je vous informe que tout ce qui est publiè sur Facebook est en libre circulation sauf si cela porte préjudice à un tiers. Consultez leur statut.

B.A.

P.S Bien sûr je maintiens ces photos sur le blog qui en outre devraient se retrouver dans quelques mois en illustration d'un doctorat d'Histoire (je les ai transmise à un ).

Marc2 11/10/2015 11:24

Que voulez-vous vous dérangez un business, et aussi une forme de réécriture de l'histoire qui voudrait ce qu'ils voulurent qu'elle soit. (compliqué la tournure).

lesdiagonalesdutemps 19/04/2015 10:01

Je précise que ce monsieur qui est anonyme sur le blog mais pas sur ma boite mail n'en est pas à sa première attaque et sous le prétexte de défendre Foncine (de quoi!) n'a qu'un but faire supprimer le blog.