L'homosexualité en régime de tolérance universalisée, n'est plus une aristocratie morale, mais un simple passe-temps

Publié le par lesdiagonalesdutemps

L'homosexualité en régime de tolérance universalisée, n'est plus une aristocratie morale, mais un simple passe-temps, sans grandeur ni légitimé. Il faut donc rêver, pour retrouver cette chevalerie et la remettre en l'honneur, aux siècle révolus où l'amour des garçons était le signe d'une haute valeur intérieure et d'une liberté d'esprit exemplaire. Les fils du soleil appartiennent à une civilisation qui n'a que mépris pour le progrès social et ses fallacieux avantage.

Je vous propose un petit jeu: Trouver l'auteur, un écrivain connu, de cette citation. Si vous ne pouvez pas me joindre via les commentaires (problème  d'affichage momentané) cliquez sur contact (sous les bandeaux et donnez votre réponse via mon mail.

Publié dans citations

Commenter cet article

ismau 13/03/2015 14:36

Je n'ai pas grand mérite, ayant simplement retrouvé la citation par chance sur internet, dans ce très intéressant article de Fernandez sur Augiéras, très bien écrit : 
https://www.boywiki.org/fr/Une_aristocratie_morale_%28Dominique_Fernandez%29
Cet article mérite d'être lu, au moins pour compléter notre échange récent sur la « pensée » d'Augiéras, sa vie et son œuvre … Mais Fernandez n'y précise pas ses propres options, ni ses accords ou désaccords avec Augiéras . En est-il de même dans son dernier essai, celui que vous citez ( et donnez déjà envie de lire ) : cet ancien article y est-il remanié ?

lesdiagonalesdutemps 13/03/2015 15:38

Amant d'Apollon semble être une suite d'articles celui là a été repris intégralement sans changement. Le gros problème avec ce texte comme avec le chapitre sur Jouhandeau est que l'on ne sait pas si c'est Fernandez qui parle ou l'auteur dont il parle. Ici Augiéras. C'est une erreur de débutant, d'étudiant qui me parait assez grave chez un docte académicien... Son essai reste très intéressant car pour ma part je ne connaissais que très peu des lignes qui le compose (billet bientôt sur le blog sur cet essais).

ismau 12/03/2015 21:52

Il s'agit de l'extrait d'un article de Dominique Fernandez publié dans « Europe » en 2006, intitulé « Une aristocratie morale » . Dans ces lignes comme dans le reste de l'article, il expose non pas ses idées, mais celles de François Augiéras ….de belles idées, mais toujours quelque peu exaltés et excessives !

lesdiagonalesdutemps 13/03/2015 07:14

Vous êtes très forts car Bruno et un autre lecteur ont trouvé la réponse. Si on m'avait sans le savoir demandé qui était l'auteur de ce texte, j'aurais dit Foncine!
Je l'ai trouvé dans l'essais "amants d'Apollon" de Fernandez paru il y a quelques semaines (billet à suivre sur le blog). Comme je le pensais vous me confirmer que cet essai est surtout un assemblage de différents articles parus jadis et naguère, ici ou là.