Brik de Marcel Navarro

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Brik de Marcel Navarro

Les éditions du Bleu et Noir ont finalement compilé, en un seul album disponible au Coffre à BD (http://coffre-a-bd.com), les fac-similés des six premiers numéros de « Brik » : un célèbre corsaire créé par Marcel Navarro alias J.K. Melwyn-Nash et Jean Cézard, en mars 1949.

Comme je l’ai déjà écrit, même si ces histoires, destinées à une jeunesse qui n’a plus rien à voir avec celle d’aujourd’hui, pourront vous sembler un peu vieillottes, il faut saluer comme il se doit la volonté et la passion des responsables de ce genre d’initiatives patrimoniales en les soutenant les yeux fermés. Et puis cet album sera pour beaucoup une délicieuse madeleine...

 

« Brik » par Jean Cézard et Navarro alias J.K. Melwyn-Nash.

 

Brik, après dix-huit numéros mythiques et un unique supplément (que les éditions du Bleu et noir espèrent bien tous rééditer, si elles arrivent à vendre au moins cinq cents exemplaires de leur premier et splendide fac-similé), il est relégué en bande complémentaire dans Brik Yak, avant de disparaître au n°28 de janvier 1951.

Cependant, avec le boum des petits formats à la fin des années 1950, les éditions Aventures et voyages vont rééditer le matériel existant (recouvrant pudiquement le torse et les jambes souvent dénudés du héros, tout en traficotant les cases pour les adapter au format) dans un mensuel également intitulé Brik, en avril 1958 (c'est cette forme que je connaissais). Devant le succès de cette nouvelle publication, le célèbre corsaire, toujours au service du roi, connaîtra de nouvelles aventures racontées par des écrivains populaires comme Paul Bérato (alias Yves Dermèze) et Maurice Limat (en 1959), par Jean Ollivier (à partir de 1960) ou par Bernadette Ratier elle-même. Ces épisodes inédits seront principalement dessinés par l’Espagnol Pedro Alférez (à partir de 1959), relayé quelques fois par Onofrio Bramante (1959), Jacques Arbeau ou Jean-Pierre Boivent (1960), Juan Giralt (1963), le studio Barbato (1965), Vincenzo Chiomenti (1967)… Ceci jusqu’en mars 1969 où, si le pocket continue de paraître (pour ne disparaître définitivement qu’en avril 1987), il ne propose plus que des reprises. Á noter que l’on peut aussi trouver quelques inédits dans les numéros spéciaux Pirates, entre 1960 et 1966.

Marcel Navarro est né le 29 mars 1922. Il débute au quotidien "Lyon Républicain" comme journaliste tout en travaillant pour la SAGE. En 1945, il lance la BD "Les aventures fantastiques" dans l'hebdomadaire SPRINT tout en signant les scénarios. En 1946, il crée Fantax avec Pierre Mouchot dans PARIS-MONDE ILLUSTRE puis en récits complets, mais ce personnage jugé trop violent par la commission de censure, sera interdit après 1949. Il participe aussi pour cet éditeur à "Big Bill le casseur" et "Robin des Bois". En 1948, il entre chez "Aventures & Voyages" pour qui il écrira les scénarios de quasiment toutes les bandes en récits complets : Marco Polo, Brik, Yak et Diavolo pour divers dessinateurs dont Cézard. A la même époque, il dirige le magazine féminin "Rien que pour toi" et dès 1950, fonde avec Auguste Vistel les éditions LUG. Il entame alors un immense travail d'éditeur tout en ne délaissant pas l'écriture de scénarios. On lui doit notamment l'import massif de bandes italiennes comme Tex Willer, Blek, Zagor, Miki le ranger, Ombrax, Martin Mystère etc., mais aussi la création de multiples personnages dont Zembla (avec Pedrazza puis Oneta), Wampus (avec Bernasconi), le Petit Duc (avec De Vita), Kiwi (avec Cézard), Mikros (avec Mitton) ou Photonik (avec Tota). On lui doit aussi la publication (avec réticence) des super-héros de Marvel au travers de revues devenues mythiques comme STRANGE ou FANTASK.
En 1989, il prend sa retraite en Provence et cède Lug à Semic. 
Marcel Navarro est mort en novembre 2004 emportant avec lui une des plus grandes carrières éditoriales françaises et un Grand Homme du petit format.

Brik de Marcel Navarro

Publié dans Bande-dessinée

Commenter cet article

argoul 21/03/2015 10:51

Je me souvenais d'un Brik le Roc dans ce genre de format BD, dans les années 60, y a-t-il un rapport ?

lesdiagonalesdutemps 21/03/2015 18:31

Je crois que vous faites confusion avec Blek le Roc qui se déroulait durant la guerre d'indépendance américaine avec de très méchants anglais. C'était également un petit format (que j'aimais également beaucoup) qui paraissait dans les années 50 et 60. Dans un premier temps les aventures de Blek paraissaient dans un petit format qui s'appelait KIWI.