Les chats du musée archéologique d'Istanbul

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Les chats du musée archéologique d'Istanbul
Les chats du musée archéologique d'Istanbul
Les chats du musée archéologique d'Istanbul
Les chats du musée archéologique d'Istanbul
Les chats du musée archéologique d'Istanbul
Les chats du musée archéologique d'Istanbul
Les chats du musée archéologique d'Istanbul
Les chats du musée archéologique d'Istanbul
Istanbul, février 2015

Istanbul, février 2015

Commenter cet article

xristophe 15/02/2015 16:14

Une mention spéciale pour le petit chat rouge fou de jeunesse, contraste exubérant, too much, avec la pierre et l'herbe... (Et se dire qu'il n'en a même pas conscience - est-ce bien juste ? Heureusement que l'Homme est là...) (en l'occurrence, notre Voyant - au sens quasi Rimbaud - BA !)

xristophe 15/02/2015 16:05

La densité humaine animalière de ces images de chats en paradis le dispute à leur perfection plastique ; on ne peut dire tout à la fois : si l'on s'attache à la pertinence couleur, par exemple, et couleur contre gris, on s'émerveille et on sourit dans la première, que, même la chat jusqu'au bout de la queue soit si parfaitement gris, s'assimilant par là à son support de pierre, ce bloc des gris en pierre et chat s'opposant avec élégance au monument rose brique du fond, presque discret dans sa si pimpante modestie. Si l'on continue maintenant avec la pertinence : sens de l'instant, celui qui fait que la photo saisit et prouve la vie, et l'amour qu'on lui porte, on s'émerveille alors qu'en plus des cadrages parfaits, les acteurs soient chaque fois si bons, si justes dans leur rôle de félins géniaux... etc etc

lesdiagonalesdutemps 15/02/2015 18:11

Les chats ont beaucoup de talent...