La collection Baillon à Rétromobile 2015

Publié le par lesdiagonalesdutemps

La collection Baillon à Rétromobile 2015
La collection Baillon à Rétromobile 2015

C'est l'histoire d'un collectionneur, Roger Baillon qui aimait l'automobile, sous toutes ses formes. Grandeur nature, évidemment. Mais aussi sur du papier glacé. Il a amassé plus de 200 voitures durant sa carrière de collectionneur impulsif. Fabricant de camions, dirigeant une société de transport basée dans l’ouest de la France. Passionné de la première heure, il exposa même au Salon de l'auto de Paris de 1947 un roadster de sa fabrication. il achetait à tour de bras des modèles exclusifs, mais pas forcément en bon état ou très précieux, dans le but d'ouvrir un musée sur sa propriété coquette, dans les Deux-Sèvres. Une stratégie qui lui a permis d'acquérir de véritables perles, comme une Ferrari 250 GT SWB California Spider. Cette voiture a été achetée neuve par Gérard Blain qui la céder rapidement à Alain Delon. Celui-ci a été photographié à plusieurs reprises au volant du bolide : en 1964 avec Jane Fonda sur le tournage du film ‘Les Félins’ et sur la Côte d’Azur avec Shirley Mac Laine. Elle a atteint le prix de 14,2 millions d'euros à la vente aux enchères organisée par Artcurial le 6 février 2015 dans le cadre de Rétromobile.

Or, subissant un revers, Roger Baillon a dû se séparer d'une grande partie de son trésor de son vivant. Et le musée n'a jamais vu le jour. Il en restait cependant 60 voitures "dans leur jus" pour la plupart, c'est-à-dire portant les stigmates d'un demi-siècle passé sous des abris de fortune. Une collection découverte après un sommeil de près de 50 ans : Talbot-Lago T26 Grand Sport SWB Saoutchik du Roi Farouk (à peu près complètement détruite, il semble qu'elle est fait un tonneau!), Maserati A6G 2000 Gran sport Berlinetta Frua, Delahaye 135 M Cabriolet Faget-Varnet, Facel Vega Excellence, Hispano-Suiza H6B Cabriolet et autres Bugatti Type 57, Maserati,.... Les belles au jardin dormant ont été réveillées en douceur par les spécialistes de la maison Artcurial. C’est en fait la troisième fois que des voitures issues de la collection Baillon sont proposées à la vente. Les automobiles ayant été intégrées aux actifs de la société mise en liquidation, 60 d’entre elles avaient été dispersées en juin 1979, et 38 autres en octobre 1985. Ce n’est qu’en 2013 que la famille aurait pris conscience des trésors encore dans la propriété des Deux-Sèvres (on peut tout de même penser qu'ils étaient assez niais car même peu informé de ce marché, il était tout de même évident que ces reliques valaient quelque argent!), et notamment la fameuse Ferrari 250 GT California Spider 1961, dernier exemplaire recensé sur les 37 fabriqués, et que tout le monde croyait disparu. 

 

La collection Baillon à Rétromobile 2015
La collection Baillon à Rétromobile 2015
La collection Baillon à Rétromobile 2015
La collection Baillon à Rétromobile 2015
La collection Baillon à Rétromobile 2015
La collection Baillon à Rétromobile 2015
La collection Baillon à Rétromobile 2015
La collection Baillon à Rétromobile 2015
La collection Baillon à Rétromobile 2015
La collection Baillon à Rétromobile 2015
La collection Baillon à Rétromobile 2015
La collection Baillon à Rétromobile 2015
La collection Baillon à Rétromobile 2015
Paris, février 2015

Paris, février 2015

Commenter cet article

Bruno 07/02/2015 16:28

Et un jour, on retrouvera bien une 22...
Beau reportage, merci