Cyril au Père Lachaise

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Cyril au Père Lachaise
Cyril au Père Lachaise
Cyril au Père Lachaise
Cyril au Père Lachaise
Cyril au Père Lachaise
Cyril au Père Lachaise
Cyril au Père Lachaise
Cyril au Père Lachaise
Cyril au Père Lachaise
Cyril au Père Lachaise
Cyril au Père Lachaise
Cyril au Père Lachaise
Cyril au Père Lachaise
Cyril au Père Lachaise
Cyril au Père Lachaise
Cyril au Père Lachaise
Cyril au Père Lachaise
Cyril au Père Lachaise
Cyril au Père Lachaise
Cyril au Père Lachaise
Cyril au Père Lachaise
Cyril au Père Lachaise
Cyril au Père Lachaise
Cyril au Père Lachaise
Cyril au Père Lachaise
Cyril au Père Lachaise
Cyril au Père Lachaise
Cyril au Père Lachaise
Cyril au Père Lachaise
Paris, le 30 aout 1988

Paris, le 30 aout 1988

Commenter cet article

ismau 24/02/2015 11:31

Pour Xavier : de très belles photos de Cyril nu ( celles-ci publiables )
http://www.lesdiagonalesdutemps.com/article-cyril-114297242.html

XAVIER 03/03/2015 07:37

Merci

Stefan 24/02/2015 10:22

Bonjour,
Je découvre votre blog. Je le trouve aussi troublant qu'envoûtant.
Merci.

XAVIER 15/02/2015 18:42

Bonjour, Vous parlez de photos non publiables parce ce que Cyril est entièrement nu ?

lesdiagonalesdutemps 18/02/2015 21:42

cela dépend des personnes et des relations qu'il y a entre elles, du contexte... en 2015, après ou avant, il n'y a pas de généralité, on ne peut pas répondre à ce genre de questions.

XAVIER 18/02/2015 19:06

Je suis toujours étonné qu'un garçon de cet age accepte de poser nu car le début de l'adolescence est trés pudique, non ? En 2015, un jeune de cet age se laisserait-t-il photographier nu ? En 2015, pourriez vous le faire ? Merci pour vos réponses.

XAVIER 18/02/2015 14:48

Et il a accepté de posé nue sans réticence en ne cachant rien ?

lesdiagonalesdutemps 18/02/2015 13:05

Il avait 14 ans 1/2

XAVIER 18/02/2015 07:44

Bonjour,

Quel age, Cyril avait sur ces photos ?

lesdiagonalesdutemps 15/02/2015 18:48

en effet et je n'ai pas pour cela d'autorisation ce que je comprend parfaitement (j'avais bien sûr les autorisations lors des prises de vues; Ce garçon a été aussi modèle pour Bernard Faucon) d'autres part il y a des images qui sont en mauvaise état qui ne sont pas restaurables.

ismau 12/02/2015 15:24

Le portrait que vous aviez publié en juin 2014 faisait donc partie de cette série ... c'est étonnant, avec ces belles photos, d'en découvrir maintenant un peu plus !
Touchante réapparition, dans un lieu que j'aime beaucoup mais qui n'est tout de même pas neutre, d'autant que malheureusement – étrangement l'obscure anacoluthe ne semble pas hors sujet ... vous aviez signalé avoir appris en 2011 la mort prématurée de Cyril ( je viens de le relire dans  « Un vernissage de Bernard Faucon » ) ( et également de regarder les minuscules vignettes des deux photos où on le voit, à la fin de la superbe monographie publiée chez Acte Sud en 2005 : merci de m'avoir conseillé cette acquisition ! )

xristophe 12/02/2015 22:21

Je sursaute en lisant que mon anacoluthe... Moi qui avais écrit : hors sujet heureusement - et un peu par superstition - comme pour exorciser un risque... Malheureusement, écrit symétriquement Ismau, qui sait qu'un fait est survenu... Etrangement, dit-elle aussi... Moi qui toujours fais semblant de croire aux tunnels du temps... ou fais semblant de n'y pas croire, Et maintenant je dis : pourvu que ce que j'ai écrit hier n'ait pas orienté qqch il y a plusieurs années - influé si peu que ce soit sur le destin de ce garçon... Mais non ! (soyons logique) : cela remonte à La Fontaine...

lesdiagonalesdutemps 12/02/2015 15:47

J'ai fait plusieurs séries de photos de Cyril. Je viens de numériser celles-ci, mardi pour être précis, donc le portrait préalablement publié vient d'une autre bobine. Il y a encore plusieurs séries de photos que je n'ai pas numérisées (mais elles ne sont pas toutes publiables). Je regrette d'ailleurs de n'en avoir pas réaliser d'autres; je crois que je ne m'étais pas aperçu qu'il était si beau. Les photographes n'ont parfois les yeux en face des trous...
Bien sûr à postériori des images peuvent prendre un sens que l'on ne pouvait soupçonner lors de la prise de vues . Mais en ce jour d'été Le père Lachaise était un décor pratique pour réaliser des images et rien d'autre.

xristophe 11/02/2015 20:30

Je pense et hors sujet heureusement à cette anacoluthe de dictionnaire : Et pleurés du vieillard il grava sur leur marbre... (La Fontaine) Triste et beau... un peu surréaliste...

lesdiagonalesdutemps 11/02/2015 20:57

Il n'y avait aucune pensée nécrophile ou morbide lorsque je faisais des séances photos au Père Lachaise. Tout d'abord j'habitais près de ce lieu que je considérais plus comme un jardin que comme un cimetière. Cet endroit avait le grand avantage d'habiller les fonds des photos en créant un contraste entre la jeunesse et l'ancien entre la chair et la pierre.