Koons au Centre Pompidou (1)

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Koons au Centre Pompidou (1)
Koons au Centre Pompidou (1)
Koons au Centre Pompidou (1)
Koons au Centre Pompidou (1)
un Lavier sur un Bruce Nauman?

un Lavier sur un Bruce Nauman?

Je suis ressorti de la rétrospective Koons avec le sourire. Je m'y suis bien amusé. D'abord les oeuvres sont gaies leurs couleurs sont pimpantes. Il y a quelques idées amusantes comme les changements d'échelle, la sacralisation de l'aspirateur, les bibelots démesurément agrandis, le radeau de sauvetage en bronze... Ensuite on peut y faire toutes les photos que l'on veut et le télescopage des oeuvres peuvent donner des images rigolotes comme celle du caniche frisotté sur fond de copulation. Enfin le texte des cartouches géants (je crois que je les ai tous photographiés) sont d'un sérieux, d'un cuistre en complet décalage avec ce que l'on voit, ressort comique bien connu. Mais je suis pris d'un doute ce n'est peut être pas de l'humour volontaire...

J'ai donc passé une bonne soirée, j'y suis allé en nocturne pour éviter les donzelles à poussette contenant de la viande braillarde. N'y a-t-il plus de nurse! Ni de jeunes filles au pair (l'exutoire des maris) pour se charger de la marmaille vagissante... Je m'égare. Mais si j'avais eu la chance d'être indemne du bruissement médiatique et qu'un quidam m'avait annoncé que je venais de voir les oeuvres de l'artiste vivant le plus cher de la planête, j'aurais conseillé au drôle d'y aller mollo sur le jaja...

Koons au Centre Pompidou (1)
Koons au Centre Pompidou (1)
Koons au Centre Pompidou (1)
Koons au Centre Pompidou (1)
Koons au Centre Pompidou (1)
Koons au Centre Pompidou (1)
Koons au Centre Pompidou (1)
Koons au Centre Pompidou (1)
Koons au Centre Pompidou (1)
Koons au Centre Pompidou (1)
Koons au Centre Pompidou (1)
Koons au Centre Pompidou (1)
Koons au Centre Pompidou (1)
Koons au Centre Pompidou (1)
Koons au Centre Pompidou (1)
Koons au Centre Pompidou (1)
Koons au Centre Pompidou (1)
Koons au Centre Pompidou (1)
Koons au Centre Pompidou (1)
Paris, janvier 2015

Paris, janvier 2015

Commenter cet article

xristophe 29/01/2015 10:44

Votre blondinet qui se suce les doigts en se rongeant les ongles d'anxiété est perplexe et même plus : Que diable suis-je venu faire dans cette galère ! (Il parle de l'époque contemporaine au secteur arts plastiques)

xristophe 26/01/2015 17:18

Erro, reviens ! ! !