Florilège des expositions de 2014

Publié le par lesdiagonalesdutemps

un saint Sébastien grandeur nature (Les Borgia et leur temps)

un saint Sébastien grandeur nature (Les Borgia et leur temps)

Réalisant d'une part qu'aujourd'hui, je vais plus visiter des expositions que voir des films et que d'autre part, souvent lorsque je ne peux pas photographier pour une raison ou une autre lors de ces visites, je ne consacre pas de billet à une manifestation que pourtant je place plus haute qu'une autre que j'aurais largement documentée, il me semble utile pour ces raisons de faire un petit bilan d'un an de fréquentation d'expositions d'art. Je conçois que le classement qui suit, est arbitraire d'autant qu'il ne recouvre certainement pas celui de la valeur des artistes exposés qui en plus sont très divers. Le seul critère en sera donc le plaisir que j'ai retiré de ces déambulations artistiques. Plaisir souvent nourrit, plus par la découverte que j'aurais faite d'une oeuvre, d'une tendance d'une époque que de l'oeuvre en elle-même. Dans mon jugement rentrera également inévitablement la muséographie de l'exposition...

Florilège des expositions de 2014

1- Le Japon au fil des saisons (Musée Cernushi)*

2- Auguste (Grand Palais)

3-Ghibli (Arts ludiques)*

4- Hokusai (Grand Palais)*

5- Egon Shiele (Courtauld Gallery, Londres)

6- Carl Larsson (Petit Palais)

7- Gotlib (Centre Culturel du judaisme)

8- Fontana (Musée d'Art Moderne de la ville de Paris)

9- Gustave Doré (Musée d'Orsay)

10- Mapplethorpe (Musée Rodin)

 

* ces expositions sont encore visibles 

exposition Ghibli

exposition Ghibli

Ce retour sur expositions me fait constater que certaines ont été bien volatile dans mon esprit alors que d'autres s'y sont gravées. Cette imprégnation ou non a été importante pour mon petit tableau d'honneur. Ce recul permet de se souvenir avec quel soin ces manifestations ont été organisées. Certains musées ou fondations, qui n'étaient pas sans reproche hier, ont fait récemment de grands progrès. C'est particulièrement le cas du musée Maillol avec l'impeccable mise en scène de l'exposition "Les Borgia et leur temps"* même si cette dernière devrait surtout passionner ceux qui suivent la palpitante série que Fontana a consacrée à cette redoutable famille. Cette année a vu l'ouverture d'un nouveau lieu, Art Ludique qui a déjà organisé trois remarquables expositions. Ne manquez pas celle sur les studios Ghibli J'ai pu remarquer aussi un changement notable par rapport à jadis: le souci pédagogique de presque chaque exposition. C'était particulièrement vérifiable avec "Auguste" la plus belle exposition sur l'antiquité romaine que j'ai pu voir encore supérieur à celle sur Hadrien d'il y a quelques années au British muséum. Quant aux catalogues ils deviennent souvent des livres de référence sur les artistes ou les sujets abordés. Celui sur "Auguste" est une mine de renseignements sur la fondation de l'empire romain. Je ne cesse de m'étonner d'un fait: la foule qui se presse à presque toutes ces expositions alors que lorsque j'ai commencé à fréquenter à l'adolescence de telles réjouissances, il y avait peu de monde, si l'on excepte quelques présentations très médiatisée. Je ne m'explique pas ce changement d'autant que les français me paraissent de plus en plus ignares, il est vrai qu'il y a beaucoup d'étrangers dans les files d'attente mais ceux-ci sont ils plus cultivés que les autochtones, j'en doute...

 

Nota: toutes les expositions mentionnées se sont déroulées à Paris, sauf celle sur Egon Shiele que j'ai vue à Londres.

exposition Auguste

exposition Auguste

Commenter cet article

ismau 05/01/2015 16:29

Avec un peu de retard je vous souhaite une excellente année 2015, pour vous toujours autant d'énergie ! pour vos Diagonales toujours autant de sujets ( communicatifs ) d'étonnement d'intérêt et d'émotion !
J'espère visiter cette année encore grâce à vous virtuellement d'aussi belles expositions que celles que vous nous avez proposées en 2014 . De votre liste, je n'ai pu visiter réellement et avec le plus grand plaisir que ''Gustave Doré'' . Mon éloignement de Paris est une des causes de cette apparente paresse, une autre est sans doute cette difficulté nouvelle que vous signalez à devoir affronter ''la foule'' pour accéder aux expositions . Ce ''changement'' n'est pour moi qu'une sorte d' épiphénomène de mode de notre société de loisir et de commerce : la culture est un produit comme un autre, avec des effets qui d'ailleurs ne sont pas que négatifs .

B.A. 05/01/2015 16:51

Merci pour vos voeux recevez les miens de tout coeur. Je vous souhaite plein de bonnes et de belles choses.
Je vais essayer de vous faire visiter encore d'autres expositions virtuellement mais comme vous le savez rien de vaut la visite en réelle malgré la foule. Mais il n'est pas toujours facile de rendre compte des exposition tout d'abord il y a la fameuse interdiction de photographier. On peut souvent tricher mais pas toujours par exemple il était impossible de photographier l'expo Egon Shiele, gardiens très très vigilants ensuite certaines expos sont in-photographiable comme celle d'Hokusai en raison des vitres (il y a un merveilleux catalogue (un cadeau de Noel que je n'ai pas fini d'explorer) et puis mais j'ai honte de m'en plaindre il y a le nombre de manifestations ainsi je n'est pas encore vu Nicky de Saint Phalle, ni Sonia Delaunay, ni Koontz, ni la maison rouge, ni... Mais si tout va bien samedi prochain je suis à Lyon pour visiter la rétrospective Erro. Et puis comme vous dites il faut de l'énergie par exemple j'en ai manqué pour photographier l'expo sur les Borgia, celle sur Truffaut et même celle sur la collaboration dont vous devriez voir néanmoins quelques images. Ensuite il faut mettre cela à peu près en forme pour en faire un billet... La foule vous avez entièrement raison l'art est devenu un produit de consommation par exemple je voulais retourner à l'expo Hokusai pour voir le nouvel accrochage et bien c'est complet! Vous avez raison tout n'est pas négatif dans ce phénomène mais vendredi dernier à l'expo sur la collaboration je suivais, nous avions le même rythme de visite, deux jeune filles, 16, 17 ans visiblement très intéressées mais elles semblaient tout découvrir je me demande si elles savaient qu'il y avait eu une occupation allemande en France! Comme disait mon grand père: Qu'est ce que tu as appris à l'école?