Denys Puech

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Tobie retirant un poisson de l’eau (1922)

Tobie retirant un poisson de l’eau (1922)

-Enfant au Poisson (1899). Marbre

-Enfant au Poisson (1899). Marbre

Publié dans sculpture

Commenter cet article

ismau 24/01/2015 17:31

Je connais bien ce sculpteur, aveyronnais comme moi, qui fut un temps très célèbre à Paris sous la 3ème république, et même comme directeur de la villa Médicis ! Actuellement bien sûr il n'est même plus une gloire locale ... A Rodez c'est le musée Soulages qui attire les foules, à juste titre d'ailleurs . Mais le petit musée où ont été prises ces deux photos, très riche des œuvres séduisantes de Denis Puech, mérite également le détour ( et il n'est pas loin du superbe musée Soulages )

xristophe 27/01/2015 02:54

Ah ! tout le monde pas que moi se met à produire des ampquot précédés d'une esperluette ! C'est donc pas mon ordi, je ne suis pas possédé du démon ! /// Comment peut-on détester Chagall ? - et, en plus, aimer Erro ! Heureusement je suis pour la liberté d'expression... (C'est même pas vrai, en plus...)

lesdiagonalesdutemps 25/01/2015 20:42

J'avais totalement oublié ce détail qui ne me parait pas très réaliste ou alors je méconnais la popularité de Chagal aux Etats-Unis...

Bruno 25/01/2015 20:09

vers 55'30" sur le DVD zone 2

Bruno 25/01/2015 19:18

Lors de la deuxième visite du jeune chez le vieux pédéraste, ce jeune, cultivé et curieux, remarque ... une litho : " Whaoo, a Chagaaaaaaaaaaaalll... c'est le seul truc que j'aurais piqué"
Avec l'accent, c'est mieux

lesdiagonalesdutemps 25/01/2015 18:15

Je connais le film, très intéressant d'ailleurs même si la fin me parait un peu ratée (j'ai du commettre un billet sur le film) mais je ne vois absolument pas à quoi vous faites allusion. Je n'ai pas souvenir dans LIE de rabbin s'envolant du pont surplombant l'autoroute accroché à la queue d'un âne vert, une bouteille de vodka dans la poche

Bruno 25/01/2015 17:54

Il y a pourtant dans L.I.E un discret hommage à Chagall, qui, en VO, mérite l'écoute...et la vision complète du film...
Merci pour vos billets

lesdiagonalesdutemps 25/01/2015 17:34

Je crois que pour la peinture avoir oeuvré pour le Salon d'Automne et surtout avoir collaboré à l'accrochage et dans la nef du grand Palais ce n'était pas une mince affaire m'a appris à voir des choses très différente et surtout de passer de l'une à l'autre très rapidement. C'est ça que j'aime, particulièrement à Art Paris et dans une moindre mesure à la FIAC. Je trouve cela très bon pour le regard et la tête. Je n'ai que peu de détestation en peinture disons Chagall

xristophe 25/01/2015 16:56

Vous avez bien raison : pour la cuisine - et, même, pour la peinture... mais ça n'est pas qu'une affaire de raison ! Moi par exemple, mes goûts me sont imposés en peinture par ce fait que (comme dit Finki, lui en se trompant sur lui-même) : Je suis un vieux con ! - et que j'omets de me soigner. (Cela dit, je parlais pour les foules... Moi je ne hais pas Pierre Soulages) (C'est bien Pierre ?)

lesdiagonalesdutemps 25/01/2015 16:44

pourquoi aimer Soulage exclurait d'aimer Denys Puech. J'aime la choucroute et les sushis et cela ne parait pas extravagant.

xristophe 25/01/2015 16:15

Un peu moins snob(es), ces foules avoueraient soulagées qu'elles n'entendent rien à Pierre Soulages et qu'elles aiment mieux votre ami Denis Puech et ami des poissons... ! Moi, j'hésite encore... Valéry : Le vrai snob est celui qui craint d'avouer qu'il s'ennuie quand il s'ennuie et qu'il s'amuse quand il s'amuse. M'amuse l'étreinte du petit garçon et du gros poisson !

lesdiagonalesdutemps 24/01/2015 18:27

Une raison supplémentaire d'aller se promener à Rodez. J'en prend bonne note.