Cet homme avait passé quarante ans de sa vie sur des plages

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Cet homme avait passé quarante ans de sa vie sur des plages

Cet homme avait passé quarante ans de sa vie sur des plages ou au bord des piscines, à deviser aimablement avec des estivants ou de riches oisifs. Dans les coins et à l'arrière-plan de milliers de photos de vacances, il figure en maillot de bain au milieu de groupes joyeux mais personne ne pourrait dire son nom ni pourquoi il se trouve là. Et personne ne remarqua qu'il avait un jour disparu des photographies. (…) Au fond nous sommes tous des "hommes des plages" et le sable ne garde que quelques secondes l'empreinte de nos pas."

Patrick Modiano
Rue des boutiques obscures

La Baule, septembre 2014

La Baule, septembre 2014

Publié dans citations

Commenter cet article

xristophe 09/01/2015 23:50

En tout cas, on vous a reconnu, BA, dans ce texte s'il parle de la Baule (comme le précise l'illustration) et, Dieu merci, vous y êtes toujours, sinon sur la photo qui ment, et pour encore longtemps ! - et ce sera un vœu de nouvel an /// Mais je remarque, encore une fois, la platitude du style de Modiano ("Cent ans de platitude" écrivait Rinaldi pour un autre Nobel) surtout ici dans sa clausule philosophique - profonde, tellement inattendue, originale, du "sable qui ne garde que quelques secondes, l'empreinte de nos pas" ! (Et encore je la lui re-rythme un peu plus convenablement...)

B.A. 10/01/2015 20:26

merci pour ce voeux
non ce n'est pas vraiment moi car si j'ai passé bien plus de quarante ans à me promener sur les plages je n'y ai guère parlé, j'y ai surtout lu Rinaldi, Modiano, Angus Wilson, Yourcenar, Chester Himes, Hansen, Huxley et beaucoup d'autres. Je ne figure sur presque aucune photographie puisque c'est moi qui les prend...