un souvenir de Prague de Vincent D.

Publié le par lesdiagonalesdutemps

un souvenir de Prague de Vincent D.
un souvenir de Prague de Vincent D.
un souvenir de Prague de Vincent D.
un souvenir de Prague de Vincent D.

Vincent D., de retour de Prague, m'a envoyé ces quatre belles photos. Qu'il en soit remercié. Il y a quelques années, lors de ma visite de cette ville, je n'avais pas manqué de remarquer ce garçon dont j'ignore le nom du père mais je ne crois pas qu'à cette époque, le sexe de ce bel éphèbe ait déjà été poli par l'usage...

Publié dans sculpture

Commenter cet article

Jérome 04/02/2016 15:43

Aussi émouvant, gracieux et frêle que le David de Verrochio ou le cycliste d'Aristide Maillol. Sur les photos publiées sur Google, bien peu sont réussies. La profusion des moyens photographiques ne bénéficie manifestement pas à la profusion des prises de qualité (mais en cherchant bien, on arrive sur ce site). Sur 53 photos recensées, 9 femmes lui touchent le sexe contre 2 hommes mais certains regards en disent autrement plus que ce geste.

Jérome

George 04/12/2014 08:33

Salut mes amis ... cette statue s´appelle La jeunesse (en tcheque Mládí), l´auter Miloš Zet (1920-1995). Vous pouvez la trouver en Prague, La chateau de Prague, avant La Musée du Jouet (en tchéque Muzeum hraček). La statue a été installé apres 1960. Parce qu'elle était trop naturaliste, penis a été éliminé et et plus tard retourné.
https://www.google.cz/maps/@50.0917926,14.4044529,3a,90y,329.44h,81.04t/data=!3m5!1e1!3m3!1sM4pLFwQLgasJktvt9ARqOA!2e0!3e5!6m1!1e1

Mes amitiés George

B.A. 04/12/2014 13:11

Merci pour ces informations.

George 04/12/2014 08:30

Salut mes amis ... cette statue s´appelle La jeunesse (en tcheque Mládí), l´auter Miloš Zet (1920-1995). Vous pouvez la trouver en Prague, La chateau de Prague, avant La Musée du Jouet (en tchéque Muzeum hraček). La statue a été installé apres 1960. Parce qu'elle était trop naturaliste, penis a été éliminé et et plus tard retourné.
https://www.google.cz/maps/@50.0917926,14.4044529,3a,90y,329.44h,81.04t/data=!3m5!1e1!3m3!1sM4pLFwQLgasJktvt9ARqOA!2e0!3e5!6m1!1e1

Mes amitiés George

Bruno 03/12/2014 15:48

Merci pour le partage ! Cela nous change - agréablement - du gisant de Victor Noir au Père Lachaise...
Reste à connaître si, la nuit, plus de filles ou de garçons...

xristophe 03/12/2014 22:54

En l'occurrence il me semble que c'est moins la "protubérance" qui nous occupe que le souci des useurs (usagers) de ces protubérances - parfois funèbres...

B.A. 03/12/2014 17:54

la protubérance de Victor semble travailler les lecteurs du blog... L'étude sociologique que vous appelez de vos voeux me parait intéressante, si le C.N.R.S ou autre mécène dote cette intéressante d'un pécule non négligeable je me porte volontaire pour la comptabilité nocturne mais seulement l'été. Prague c'est trop froid en hiver.

xristophe 03/12/2014 15:40

Mais - quel "usage" ? On se demande quelle attirance l'humain - au moins praguois -, peut éprouver pour ce défaut casuel en forme d'anodine petite poignée surnuméraire... Mais, que dis-je, praguois - je repense au malheureux sexe usé, au Père Lachaise - et en plus, sous son pantalon ! - du pauvre Victor Noir innocemment assassiné et dont ce détail de la tombe, enfant, m'avait paru l'ahurissant aveu de la plus effrayante, "vicieuse" et répugnante nécrophilie qui soit ! ("Plus sérieusement", ce petit zizi blanc du maigre petit bonhomme noir - un échalas sans plus - est d'une "irrésistible drôlerie" et lui confère d'un coup son intérêt sinon du charme... Enfin du bon street-art...)

B.A. 03/12/2014 17:50

En ce qui me concerne je n'ai rien contre la nécrophilie, voilà une pratique qui ne fait de mal à personne. Ensuite j'aime assez les maigres échalas et la taille de la poignée surnuméraire me convient parfaitement, je tique juste sur la couleur...