un inédit de Montherlant: le pigeon et le raton, 20 mars 1928

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Commenter cet article

François C. 19/12/2014 07:35

Bonjour,
Vous vous demandiez si jamais la première version pour la télé de La Ville dont le Prince est un enfant avait existé ? Pour ma part, je puis vous en assurer puisque je l'ai vue au début des années 1970, au Québec, sur la chaîne de Radio-Canada, en cinéma de fin de soirée, un dimanche. J'en avais été littéralement soufflé. Depuis, je me tapai presque toute l'oeuvre de Montherlant. Jean Deschamps jouait le rôle du supérieur du collège. Je m'en souviens d'autant plus que je le voyais, à la même époque, à Radio-Canada, les dimanches, en début de soirée dans la série des Rois Maudits où il interprétait le très coloré Charles de Valois. J'admirais ses talents de comédien.

Jean-Claude 18/12/2014 19:51

La fable n'est pas inédite à proprement parler puisqu'elle a été publiée dans un quotidien.
Ça n'empêche pas qu'elle soit charmante et que la description du petit raton par Montherlant nous restitue un portrait attendrissant, rencontré aussi sous bien d'autres contrées !

B.A. 18/12/2014 22:19

inédite en volume. Ce texte n'ayant pas été réédité (à ma connaissance) depuis 1928, vous admettrez que peu de visiteurs de ce blog peuvent l'avoir lu...