petit journal des commentaires

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Ce ne sont pas toujours les billets les plus visibles qui génèrent le plus de commentaires. C'est le cas du tableau de Chapelain-Midy, artiste injustement oublié (comme beaucoup) de l'Histoire de la peinture moderne française et de mon petit reportage photographique du street art sous la cité de la mode à Paris.

Commenter cet article

xristophe 09/12/2014 23:04

Trop bien ce p'tit journal des commentaires : je suis retourné voir les deux entrées que vous pointiez et j'ai vu que j'étais la cible par deux fois, oh joie, d'Ismau, ce qui est un toujours un plaisir et un honneur - et l'occasion d'enrichir les débats du blog avec du chaud contre du froid puisque nous nous regardons comme deux chiens, en termes d'esthétique - surtout moderne - chiens gentils de faïence. Ismau rivalisant de science et de passion à la façon d'un nouveau quasiment nouvel Arasse (voire, d'un B.A) moi chien fou (ouf, ma métaphore canine attrape une pertinence) jouant à l'envi à l'Erostrate amateur...

B.A. 10/12/2014 14:42

C'est Cisnéros dans le cardinal d'Espagne, l'INA en a sorti le dvd, très bien mais pas Malatesta avec Bernard Noel et Topart grand moment de la télévision de jadis.

xristophe 10/12/2014 14:05

Cet hébergeur mérite la mort - dites-le lui de ma part : ils nous offense personnellement, Ismau et moi... (Bon, disons la prison, "pour médiocrité" - comme dit ce personnage du théâtre de Montherlant !...)

B.A. 10/12/2014 08:00

Il est justement fait pour que l'on retourne voir les billets et les commentaires que je pointe du doigt puisque l'hébergeur ne fait plus figurer malgré ma demande les premiers mots des dix derniers commentaires.