Le thé de Clara

Publié le par lesdiagonalesdutemps

décembre 2014

décembre 2014

Commenter cet article

renaud 09/12/2014 12:37

J'aurais souhaité qu'elle parlât, comme Tiffauges...

B.A. 09/12/2014 16:25

Moi j'aimerais comprendre le langage des chats comme le vieux dans Kafka sur le rivage...

xristophe 08/12/2014 19:24

"Les chats puissants et doux, orgueil de la maison"... parmi miettes de "cat quarts" et "meubles polis par les ans"... "Là tout n'est qu'ordre et beauté"... N'est-ce pas, heureuse Clara...

B.A. 08/12/2014 22:10

Mais je ne suis pas sûr qu'elle ait conscience de son bonheur -, seulement de sa quiétude.