Le poète et le petit garçon, un inédit de Montherlant

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Le poète et le petit garçon, un inédit de Montherlant
Le poète et le petit garçon, un inédit de Montherlant
Le poète et le petit garçon, un inédit de Montherlant
Le poète et le petit garçon, un inédit de Montherlant
Le poète et le petit garçon, un inédit de Montherlant
Le poète et le petit garçon, un inédit de Montherlant
Le poète et le petit garçon, un inédit de Montherlant
Le poète et le petit garçon, un inédit de Montherlant
Le poète et le petit garçon, un inédit de Montherlant
Le poète et le petit garçon, un inédit de Montherlant
Le poète et le petit garçon, un inédit de Montherlant
Le poète et le petit garçon, un inédit de Montherlant
Le poète et le petit garçon, un inédit de Montherlant
vieillard et éphèbe arabes à la campagne de Delacroix

vieillard et éphèbe arabes à la campagne de Delacroix

Le poète et le petit garçon, un inédit de Montherlant

Publié dans livre

Commenter cet article

Alexandre 24/12/2014 20:16

Простите, но мне кажется, пропущено авторство верхнего этюда.
Всего Вам доброго и всегдашнее спасибо.

Alexandre 27/12/2014 17:28

Совершенно верно.:)

Bruno 24/12/2014 23:42

Pour répondre à notre ami Alexandre :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Alexandre_Ivanov#mediaviewer/File:Alexandr_Ivanov_035.jpg
Bon Noël à toutes et à tous
Merci à notre hôte pour tous ses billets

xristophe 24/12/2014 18:43

Augiéras, oui - cœur et décor... et extases de tendresses, quasi mystiques... (Savez-vous qu'il fut un bon ami de mon papa... dès l'enfance, et ados, en Périgord, deux artistes peintres ! Ils rompirent à ma naissance... J'ai des inédit de lui - inestimables !!!)

xristophe 24/12/2014 18:41

Augiéras, oui - cœur et décor... et extases de tendresses, quasi mystiques... (Savez-vous qu'il fut un bon ami de mon papa... dès l'enfance, et ados, en Périgord, deux artistes peintres ! Ils rompirent à ma naissance... J'ai des inédit de lui - inestimables !!!)

xristophe 24/12/2014 18:34

Poésie pure, non? Pas tout à fait. Des notations de précision et de tendresse tiennent lieu ici d'images surréalistes (dont on parlait la dernière fois). La gazelle qui s'arrête "pour se lécher l'épaule toujours au même endroit, jamais à un autre" Le petit garçon qui avance à reculons en jouant de la flûte pour le poète fatigué de marcher. Je reconnais le Montherlant si tendre, presque trop, que j'avais remarqué à vingt ans.

xristophe 24/12/2014 18:30

Poésie pure, non? Pas tout à fait. Des notations de précision et de tendresse tiennent lieu ici d'images surréalistes (dont on parlait la dernière fois). La gazelle qui s'arrête "pour se lécher l'épaule toujours au même endroit, jamais à un autre" Le petit garçon qui avance à reculons en jouant de la flûte pour le poète fatigué de marcher. Je reconnais le Montherlant si tendre, presque trop, que j'avais remarqué à vingt ans.

Promeneur 24/12/2014 09:37

Bonjour,
Merci pour tout ce que vous partagez sur ce blog.
On peut trouver ce texte avec quelques variantes dans "Encore un instant de bonheur". La comparaison de deux versions d'un même texte est toujours intéressante.
Joyeuses fêtes.

B.A. 24/12/2014 10:11

Merci pour vos encouragements.
Comme je l'ai déjà écrit le terme inédit peut paraitre un peu abusif mais ces textes sont inédits sous cette forme et peuvent comme vous le notez avec perspicacité permettre d'amusantes comparaisons avec les textes ou les morceaux de texte repris ici ou là.