Georg Jung, judgement of Paris, 1949

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Georg Jung, judgement of Paris, 1949

Publié dans peinture

Commenter cet article

xristophe 03/12/2014 22:32

Pâris sera toujours Pâris mais - quels étaient les noms des trois Grâces à la Pomme ? (Ou bien plutôt j'irai réécouter la fameuse scène d'Offenbach in La Belle Hélène...) Ah, cette version "surnuméraire" - elle aussi - du vieux mythe ne me semble pas trop, picturalement, indispensable. (Je reste cohérent avec le choix - réemploi - de mon adjectif !)