Dessins de Michel Gourlier pour "L'aigle d'argent" dans la collection "Jamboree"

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Publié dans illustration

Commenter cet article

xristophe 29/12/2014 14:25

Ici le si fécond, talentueux, gracieux Michel Gourlier, en plus de l'obsédant bouquet jambes nues + culotte courte - s'offre un supplément savoureux et rare - presque un hapax - de petite bosse sexuelle discrètement gredine... Que n'eu-je accès vers les treize ans et bien avant à ces ouvrages - qui m'auraient rendu fou - car pas édités chez Hachette où mon père travaillait !

B.A. 29/12/2014 14:48

Je prend la suite si je peux dire de mon commentaire précédent entre les dessins ci-dessus et les gouaches (?) romaine que vous n'aimez pas il y a une quinzaine d'années qui les séparent. Celles-ci étant les plus anciennes.
Ainsi vous ne lisiez que la production Hachette donc la verte et la rose mais pas le signe de piste ni rouge et or. Le livre de poche et pas J'ai lu, c'est rigolo...
aaah l'hapax de la petite bosse sexuelle discrètement gredine... Une merveille j'y vos là le lecteur de Barthes ou plutôt les non dits de Roland.