un inédit de Paul Morand: Atlantique-Pacifique

Publié le par lesdiagonalesdutemps

un inédit de Paul Morand: Atlantique-Pacifique
un inédit de Paul Morand: Atlantique-Pacifique
un inédit de Paul Morand: Atlantique-Pacifique
un inédit de Paul Morand: Atlantique-Pacifique
un inédit de Paul Morand: Atlantique-Pacifique
un inédit de Paul Morand: Atlantique-Pacifique
un inédit de Paul Morand: Atlantique-Pacifique
un inédit de Paul Morand: Atlantique-Pacifique
un inédit de Paul Morand: Atlantique-Pacifique
un inédit de Paul Morand: Atlantique-Pacifique
un inédit de Paul Morand: Atlantique-Pacifique
un inédit de Paul Morand: Atlantique-Pacifique
un inédit de Paul Morand: Atlantique-Pacifique
un inédit de Paul Morand: Atlantique-Pacifique
Paul Morand par Jacques Emile Blanche, 1924

Paul Morand par Jacques Emile Blanche, 1924

Il faut tout d'abord remercier B. qui se livre à un travail de bénédictin pour exhumer ces perles littéraires des archives de l'Intran. On peut ainsi d'une part mesurer la chance qu'avait les lecteurs de ce quotidien en 1925, l'article ci-dessus est paru le 15 aout 1925, de pouvoir lire une prose d'une telle qualité et d'autre part comparer le style de Morand avec celui de Montherlant qui concomitamment dans ce même journal, livrait aussi ses impressions de voyage.  On s'aperçoit que fidèle à sa légende d'homme pressé décrit en un style plus cursif que celui de Montherlant décrit de grands pans de paysage alors que l'auteur du "Songe" va plutôt se fixer sur des détails qui vont faire de son texte un tableau impressionniste.

un inédit de Paul Morand: Atlantique-Pacifique

Publié dans livre

Commenter cet article

B.A.. 19/11/2014 18:27

Je conçois que ces inédits (il devrait y en avoir d'autres) sont relatifs, idem pour ceux de Montherlant mais dans une bien moindre mesure, car Morand réutilisait en partie ou en totalité (mais parfois pas) les articles qu'il donnait à la presse dans des livres, pratique courante chez la plupart des auteurs. Par exemple aujourd'hui Murakami recycle parfois ses nouvelles (ou le plus souvent des morceaux de celles-ci) dans ses romans idem dans une moindre mesure pour Ian McEwan et encore ces nom me viennent immédiatement à l'esprit parce que je viens de les lire.

B.A.. 20/11/2014 17:37

Et bien vous allez être comblé, les suites arrivent une dès demain.

Antoine2laRochelle 20/11/2014 17:30

Effectivement, j'ai retrouvé ces lignes dans les premiers chapitres de l'excellent "Rien que la terre". Morand savait vendre sa plume...Dans cet exercice, Montherlant était un maître. Son ami Roger Peyrefitte le montre dans ses "Propos secrets". Merci néanmoins à B, ainsi qu'à Bernard. On en redemande...

Antoine2laRochelle 19/11/2014 17:35

Bonjour Cher Bernard, j'ai déjà lu ce texte quelque part...Ne serait-ce pas le début de "Rien que la terre", où Morand relate son voyage vers le Siam puis son retour, malade, en paquebot, vers la France. Les derniers chapitres sont une merveille: sous couvert de décrire les paquebots des différentes lignes nationales, Morand donne des raccourcis saisissants sur les différentes nations, et en particulier sur la France, "gabegie méridionale entre copains, gâchée par quelques cochons de passagers payants" (de mémoire). Rien à redire...