L'éphèbe, l'âge préféré de l'artiste grec

Publié le par lesdiagonalesdutemps

L'éphèbe, l'âge préféré de l'artiste grec, celui où le jeune homme vigoureux vient d'acquérir la plénitude de son développement, ayant perdu la mollesse et la bouffissure de la première enfance, la gracilité et la gaucherie de la première adolescence, mais avant que la maturité n'ait encore empâté et alourdi les chairs.
(L'Art en Grèce, par de Ridder et Deonna. La Renaissance du livre, Paris, 1924, page 117).

Publié dans citations

Commenter cet article