Installation devant la National Gallery en mémoire des "Tommy" mort durant la Grande Guerre

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Installation devant la National Gallery en mémoire des "Tommy" mort durant la Grande Guerre
Installation devant la National Gallery en mémoire des "Tommy" mort durant la Grande Guerre
Installation devant la National Gallery en mémoire des "Tommy" mort durant la Grande Guerre
Londres, novembre 2014

Londres, novembre 2014

Le street art est l'art qui se voit de la rue. Il ne faudrait pas le limiter aux fesques sauvages ou de commandes qui ornent les murs. La belle installation de Mark Humphrey installée devant la National Gallery en l'honneur des morts britanniques durant la grande guerre en est un bel exemple.

Au repos la statue tient dans ses bras un monceau de coquelicots de papier. A intervalle régulier une soufflerie se met en marche faisant voleter un nuage rouge de coquelicots autour du soldat.

 

Street art sur le blog: street art à Montreuil,  Mosko et associés ou le street art français sur les murs de La Havane,  street art bruxellois,  Street art à Londres,  Le général Lee (?) en prison rue Vaneau,  Une après-midi le long du canal saint-Martin,  Einstein se promène rue de Buci,  Street art à Lisbonne,  Les monstres sont entrés dans Paris,  Pochoir parisien,  skate et street art au bord de la Tamise,  street art londonien,  Salvador Escalona, maitre du street art à La Havanestreet art, à La Havane,  street art, dans le XX ème,  Street art, Alechinsky rue Descartes,  street art, un serpentaire rue de Sèvres,  Street art à Cordoue,  chat et street art à Grenade,  street art à Sévillestreet art et garçons à Tokyo,  street art rue des rosiers,  street art du coté du XIX ème arrondissement,  Street art dans le XX ème arrondissement de Paris au dernier jour de l'année 2011,  street art parisien, 1985, signé Blek,  street art entre Bastille et Marais,  street art à Christiana, Copenhaguestreet art parisien,  street art sètois,  street art par Philippe Le Grand,  Street art parisien, septembre 2012 Les vitrines de Majane Satrapi illustrant l'anniversaire du Bon Marché hommage du street art parisien à Chris Marker,  street art à Bilbao,  street art à Bari,  Au-delà du street art au musée de la Poste,  street art à Amsterdam,  street art parisien dans l'hiver 2012-2013,  street art à Naples,  street art Paris, l'immeuble qui saigne,  street art, rue Saint-André-des-arts,  street art à Venise,  street art, un ara dans le XIX ème!,  street art à Saint-Germain des prés dans le bel été 2013,  street art à Paris dans le bel été 2013,  Le Paris 2013 de Bruno, street art,  Zilda, maitre du street artZilda, maitre du street art (2),  Le Paris 2013 de Bruno, street art (2) du coté de GainsbourgLéo & Pipo (street art) , Street art de Bruno du coté de la rue de Seine,  Street art au bord de la Tamise,  street art à Saint-Germain des prés, décembre 2013,  Le Street Art de Maldito Juanito Le street art en France vu par Ismau street art dans le 6 ème arrondissement en janvier 2014,  Street art vu par Rodolphe Sebbah,  street art à Paris et ses alentours vu par Bruno en janvier 2014,  street art à Paris en 1988,  Street art à Paris rive gauche, hiver 2014 par Bruno,  street art, Paris entre deux rives.

On peut retrouver en plus les derniers billets sur le street art dans la nouvelle rubrique street art

 

Commenter cet article

ismau 19/11/2014 21:12

Quelle chance d'avoir eu un ciel aussi Bleu ( à Londres ! ) pour mettre en valeur le Rouge coquelicot . Vos belles photos m'offrent une découverte de plus, concernant les manifestations londoniennes du centenaire de la 1ère guerre . J'avais vu aux infos "Les Coquelicots de la Tour de Londres", installation grandiose et très réussie . Mais j'ignorais tout de la tradition du "Poppy day" et du "Poppy appeal" ; le coquelicot que Tony Blair portait dernièrement à la boutonnière au Journal de la 2 m'avait justement intriguée .
Je viens de trouver des explications complètes et images de tout ceci, avec votre installation animée ( mais vilain ciel tout gris) sur ce lien :
http://londonblogging.blog.lemonde.fr/2014/11/10/le-centenaire-de-la-premiere-guerre-mondiale-a-londres/

B.A.. 19/11/2014 21:39

Il y a plusieurs explication pour le symbole du coquelicot pour ma part celle que je choisi est celle que lorsque les premiers tommy sont tombé à la bataille de la somme la dernière chose qu'ils aient vu agonisant à terre sont les fleurs de coquelicots qui parsemaient les champs de blé...
Je ne suis pas allé à l'installation de la tour de Londres j'étais juste en face de l'autre coté de la Tamise mais voyant la foule cela m'a découragé. Je suis allé plusieurs fois le 11 novembre à Londres et j'ai trouvé les commémorations du centenaire assez peu différentes des précédentes toujours très impressionnantes cela n'a rien à voir avec ce qui se passe en France.