Lectures d'été

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Santorin, juin 2014

Santorin, juin 2014

Mes lectures estivales ont commencé devant l'impressionnante caldeira de Santorin (la photo est partiellement la vue que j'admirais en prenant mon petit déjeuner) et se sont terminées sur la plage de La Baule. Ma grande découverte, bien tardive, je le confesse, de cet été 2014, a été celle du grand écrivain anglais, Ian McEwan. Elles furent aussi celle de mes retrouvailles avec l'oeuvre trop sous-estimée de Raymond Macherot. 

 

- Truman Capote / Gérald Clarke (biographie)

une bien mauvaise biographie encore plus mal traduite qu'elle est écrite et qui s'attarde surtout sur la déchéance des dernières années de l'auteur de "De sang froid"

- Expiation / Ian McEwan (roman)

- Délire d'amour / Ian McEwan (roman)

- Un plaisir trop bref / Truman Capote (correspondance)

- La classe des garçons / Francis Lacombrade (roman)

- Mauvais genre / Chloé Cruchaudet (B.D) 

- Silver spoon, tome 7 / Hiromu Arakawa (manga)

- L'innocent / Ian McEwan (roman)

- Le chant d'Achille / Madeline Miller (roman)

- Zipang, tome 41 / Kaji Kawaguchi (manga)

- Laisse Pleurer la pluise sur tes yeux / Valérie Valère

- I am a hero, tome 11 / Kengo Hanazawa  (manga)

- Le soldeur / Michel Field (roman)

- Cesare, tome 10 / Fuyumi Soryo (manga)

- Chlorophylle contre les rats noirs / Raymond Macherot (B.D.)*

- Chlorophylle et les conspirateurs / Raymond Macherot (B.D.)*

- Pas de salami pour Célimène / Raymond Macherot (B.D.) *

- Le bosquet hanté / Raymond Macherot (B.D.)*

Le complexe d'Eden Bellwether de Benjamin Wood (roman)

- L'hermite, Jérôme K. Jérôme Bloche 24 / Dodier (B.D.)

- Silex and the city, 5 Vigiprimate / Jul (B.D.)

Toute notre époque vue par l'âge de pierre. A pleurer... de rire

 

* Ces bandes dessinées sont rassemblées dans le merveilleux album "Chlorophylle, intégrale 1 

Publié dans livre

Commenter cet article

xristophe 03/10/2014 20:19

Chouette, un nouveau Jérôme K Jérôme... !

B.A. 04/10/2014 17:19

Vous avez raison cela me revient, j'ai déjà du vous signaler que j'ai fait un billet sur une exposition de Dodier dans une galerie parisienne, il y a quelques mois. C'est la force de Dodier d'avoir créé tout un univers cohérent autour de son héros.
Ce qui est curieux, mais c'est une loi de la B.D (même si certains la transgresse) le héros de Dodier ne vieillit pas alors que tout le décor autour de lui se transforme d'autant que l'auteur se documente très soigneusement et effectue des repérages.
Je vous conseille Macherot et dans un genre pas si éloigné de Dodier l'intégrale Gil Jourdan par Tilleux.

xristophe 04/10/2014 14:10

Mais non enfin, on en a déjà parlé (c'est dans le blog ! comme vous diriez), et même je crois que c'est moi qui vous en ai parlé le premier, anxieusement (me) demandant si un tel connaisseur que vous pouvait se rencontrer d'avis avec un tel ignare que moi dans la BD : quelle ne fut pas ma joie et ma fierté : vous teniez Dodier pour un maître, ayant créé "un monde" ou qqch comme ça ; évoquiez le fameux Solex si bien dessiné du jeune Bloch arpentant et souvent de nuit "le vieux Paris", Nestor Burma en herbe et qui d'ailleurs, lorsque je mets un chapeau mou, avec ses lunettes rondes n'est pas (c'est indiscret mais...) (pardon) sans... me ressembler !!!

B.A. 03/10/2014 21:01

J'espère que vous ne confondez pas l'auteur du délicieux Trois hommes dans un bateau avec le héros de ce maitre encore pas assez connu de la B.D qu'est Dodier.