Abel Bonnard, Le drame du présent. Les Modérés.

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Il m'est arrivé plus d'une fois d'observer curieusement, dans le monde, certains de ces hommes de pensée dont l'intention n'est pas toute pure, et qui, quelle que puisse être la valeur de leur esprit, n'ont souvent d'idées que celles qui répondent aux passions secrètes qu'ils gardent en eux.
Abel Bonnard, Le drame du présent. Les Modérés.

Commenter cet article