Pour se souvenir de la Biennale des antiquaires 2014

Publié le par lesdiagonalesdutemps

Pour se souvenir de la Biennale des antiquaires 2014
J'ai photographié cette même cour que celle représentée sur ce tableau à Florence

J'ai photographié cette même cour que celle représentée sur ce tableau à Florence

Tous les deux ans, la biennale des antiquaires est l'occasion de visiter un merveilleux musée éphémère dont l'entrée était tout de même cette année à 30€. Elle offre une diversité que l'on voit presque jamais, à ce niveau de qualité, dans les musées. On peut passer en une vingtaine de mètres d'une armure de samourai à un Sisley puis à un grand tableau de Basquiat. Tous les meubles, objets ou tableaux sont d'une qualité exceptionnelle. 

Il y a beaucoup de rencontres surprenantes mais presque toujours réussies à cette biennale comme ce Miro avec des sculptures africaines

Il y a beaucoup de rencontres surprenantes mais presque toujours réussies à cette biennale comme ce Miro avec des sculptures africaines

un tableau de Soulage en belle situation

un tableau de Soulage en belle situation

Miro

Miro

Magritte

Magritte

Pour se souvenir de la Biennale des antiquaires 2014
Pour se souvenir de la Biennale des antiquaires 2014
Pour se souvenir de la Biennale des antiquaires 2014
un bel ensemble de Fontana

un bel ensemble de Fontana

Pour se souvenir de la Biennale des antiquaires 2014
Metzinger

Metzinger

Pour se souvenir de la Biennale des antiquaires 2014
Pour se souvenir de la Biennale des antiquaires 2014
Ce joli porte vase provenant de la manufacture de Sèvres et du à Jean-Denis Larue (1815-1884) se trouvait sur le grand escalier de l'Elysée avant que nos présidents en fassent leur demeure.

Ce joli porte vase provenant de la manufacture de Sèvres et du à Jean-Denis Larue (1815-1884) se trouvait sur le grand escalier de l'Elysée avant que nos présidents en fassent leur demeure.

Pour se souvenir de la Biennale des antiquaires 2014
Pour se souvenir de la Biennale des antiquaires 2014
Soulage

Soulage

Divertissement (1866) de Gustave-Léonard De Jonghe (1829-1893)

Divertissement (1866) de Gustave-Léonard De Jonghe (1829-1893)

une partie de Dama, (1891) de Frantz Charlet (1862-1928)

une partie de Dama, (1891) de Frantz Charlet (1862-1928)

Pour se souvenir de la Biennale des antiquaires 2014
Carte envoyée par Picasso à Max Jacob

Carte envoyée par Picasso à Max Jacob

Pour se souvenir de la Biennale des antiquaires 2014
Pour se souvenir de la Biennale des antiquaires 2014
Pour se souvenir de la Biennale des antiquaires 2014
Pour se souvenir de la Biennale des antiquaires 2014
Bugatti

Bugatti

Sisley

Sisley

Henri Le Sidaner

Henri Le Sidaner

Abel Grimmer

Abel Grimmer

Le chat à sa fenêtre, Henri Le Sidaner

Le chat à sa fenêtre, Henri Le Sidaner

Pour se souvenir de la Biennale des antiquaires 2014
paravent de Lurçat

paravent de Lurçat

Keith Haring

Keith Haring

Keith Haring

Keith Haring

Paris, septembre 2014
Paris, septembre 2014

Paris, septembre 2014

Commenter cet article

Gaillard 19/09/2014 08:18

L'Enlèvement de Ganymède était déjà présenté à la biennale de 2010 !
Cordialement

B.A. 27/09/2014 22:43

On ne s'en lasse pas. Son prix a sans doute découragé les amateurs.

Bruno 18/09/2014 19:10

Beau reportage, merci
Sur la cote des Sisley, lire :
http://www.lerevenu.com/vos-placements/art/2013060651b09e146c231/alfred-sisley-a-la-cote

xristophe 18/09/2014 16:47

Eh bien quel voyage ! à peine rentré de La Baule ! (Moi qui ne sais presque même pas où rencontrer le Grand Palais !) Qu'importe, tout est là, en mieux. Que de merveilles merveilleusement photographiées - comme ce Soulages avec un reflet (?) bleu !... Ce nu callipyge en statue dont le reflet capté par votre infaillible objectif fait presque la moitié de la beauté... Ma mémoire immédiate étant celle que l'on imagine passé cent ans (mais j'y reviendrai) je me centre sur ce tableau représentant ce Palais de Florence (mais n'est-ce pas un musée fameux ?), que vous avez bien sûr photographié, le tableau -, après que d'avoir déjà "immortalisé" directement l'original ! (comme vous nous dîtes) (Une confrontation ne serait pas trop narcissique, je crois, si vous y consentiez !) Bien sûr vous avez acheté ce Ganymède, encore un ! non l'un des pires - (d'ailleurs si vous vouliez me le céder, votre prix et sans discuter sera le mien)...

B.A. 28/09/2014 21:29

Merci, impossible de me souvenir du nom de ce Palais que j'ai pourtant visité!

ismau 28/09/2014 21:27

"Palais" florentin et "musée fameux", Xristophe a raison, il s'agit du Palais du Bargello .
Merci pour cette intéressante visite ... joliment hétéroclite !

B.A. 18/09/2014 16:59

Merci, je suis enfoui sous les compliments.
Etant totalement miséreux je n'ai pas eu l'impudence de demander le prix du Ganymède mais je ne crois pas que c'est le tableau que j'aurais choisi. Mon choix se serait plutôt porté sur un grand Manguin que je vous montrerai dans un prochain billet car celui-ci n'est que la première partie de mon petit reportage. (après mes nouvelles vacances)
En ce qui concerne Florence en effet je crois que c'est un musée mais comme assez souvent je peine à lier un extérieur avec un intérieur et je suis incapable de dire quelques semaine après où j'ai vu tel ou tel tableau alors que je me souviens des dits tableaux et peux les décrire des années après les avoir vu. Ainsi au Louvre, au Met ou à Florence je m'exclame souvent "Il est là celui-ci"...